L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque, Eurobond, marché financier, banque, transport aérien.

Mali : près d’une cinquante de détenus, s’évade après l’attaque de la prison de Niono

Près d’une cinquante de détenus se sont évadés suite à l’attaque de la prison de la ville Niono, dans le centre du Mali, rapporte les médiaux locaux. « De présumés jihadistes ont attaqué dans la nuit du lundi 05 au à mardi 06 décembre 2016 avec des armes lourdes la prison de Niono », a déclaré un responsable de la mairie de cette ville, cité par l’AFP.« Ils ont gravement blessé deux membres de la garde nationale, avant de libérer au moins 47 prisonniers dont un combattant jihadiste », a-t-il ajouté.

Sénégal : les députés votent une loi controversée sur le statut des magistrats

L’Assemblée nationale du Sénégal, a voté, dans la soirée du 05 décembre 2016, la loi portant réforme du statut des magistrats, malgré l’opposition de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) qui réclamait la révision du texte. Contre cette loi grâce à laquelle certains magistrats iront à la retraite à 68 ans, l’UMS promet de saisir l’Union internationale des magistrats.

Nigeria : pourparlers avec les banques pour le lancement d’un second Eurobond

Le Nigeria s’apprête a lancer son premier Eurobond depuis 2013, a cet effet selon des informations relayées par Agence Ecofin, des pourparlers sont en effet en cours entre le gouvernement nigérian d’un côté et Standard Chartered, Citigroup et Stanbic IBTC (la filiale du groupe sud-africain Standard Bank) de l’autre, au sujet de l’arrangement de cette émission qui s’inscrit dans le cadre d’un programme d’emprunts extérieurs d’un montant global de 5,8 milliards de dollars destiné à financer le déficit budgétaire.

Ghana :le président Mahama promet une levée de taxes dans le transport aérien

Le président John Dramani Mahama en quête d’une réélection à la tête du Ghana, le 07 décembre 2016, a promis d’enlever certaines taxes dans le secteur du transport aérien. L’initiative qui sera opérationnelle d’ici deux ans a pour but selon lui de renforcer le transport aérien local en facilitant une baisse une baisse dans les prix des billets.