L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 07/04/2015 – Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Mauritanie : crise, médiation, arrestations, transition, sport, Afrobasket, Jacques Anouma

Mali – Mauritanie – crise – médiation

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta souhaite une médiation mauritanienne aux côtés de l’Algérie dans la crise que connait son pays, a déclaré ce mardi 7 avril 2015 à Nouakchott, le ministre malien de la Réconciliation nationale, Dhehbi Sidi Mohamed. Ce souhait a été exprimé dans un message de M. Keïta à son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz remis ce matin par le ministre malien, rapporte APA.

Burkina Faso – arrestations – ministres

Une demi-douzaine de proches de l’ex-président Blaise Compaoré, dont trois anciens ministres, ont été arrêtés au Burkina Faso alors que les députés burkinabè devaient adopter ce mardi 7 avril 2015 un nouveau code électoral encadrant les scrutins d’octobre, a dénoncé le parti pro-Compaoré. Jérôme Bougouma, ancien ministre de l’Intérieur, et ses collègues Jean-Bertin Ouédraogo (Infrastructures et Transports) et Salif Kaboré (Mines), ont été arrêtés lundi et mardi, a rapporté l’AFP.

Côte d’Ivoire – Jacques Anouma – FIFA

L’Ivoirien Jacques Anouma a été éjecté du Comité exécutif de la Fédération internationale de football (FIFA) au profit du Tunisien Tarek Bouchamaoui et du Congolais Constant Omari Selemani, élus pour quatre ans (2015-2019), lors de la première journée de la 37e Assemblée générale ordinaire de la CAF, ce mardi 7 avril 2015 au Caire, rapporte l’Agence de presse africaine , citant, l’instance continentale. A l’issue du scrutin, Bouchamaoui a fait le plein des 54 voix des fédérations membres, suivi de Constant Selemani (34 voix). Anouma, quibriguait un troisième mandat, après ceux de 2007 et 2011, est loin derrière avec 20 voix.

Afrique – afrobasket – tirage

Le tirage au sort de l’Afrobasket 2015 effectué dimanche 05 avril 2015 à Tunis a mis la Tunisie, pays organisateur, dans la Poule A avec l’Ouganda, le Nigeria et une autre équipe à déterminer pour les phases finales. La Poule B comprend l’Angola, championne en titre, le Mozambique, le Maroc et une autre équipe à déterminer, alors que la Poule C regroupe l’Egypte, le Gabon, le Mali et le Cameroun. La Poule D comprend la Côte d’Ivoire, le Cap-Vert, le Zimbabwe et une autre équipe à déterminer. L’Algérie, l’Afrique du Sud, la République centrafricaine, la République du Congo, la Guinée, le Rwanda et le Sénégal sont candidats pour une invitation spéciale ou ‘wild card’ réservée à trois pays pour prendre part aux phases finales, signale-t-on.