L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 08/07/2016 – Mali, Côte d’Ivoire, Burkina Faso : gouvernement, remaniement, corruption, rapport, Ren-lac, industrie, coopération, Afreximbank.

Mali- gouvernement – remaniement

Un remaniement du gouvernement malien marqué par l’entrée de représentants des ex-mouvements armés, est intervenu le 07 juillet 2016  au Mali, annonce-t-on de source officielle. Le nouveau gouvernement, toujours dirigé par le Premier ministre Modibo Kéïta, est composé de 34 membres, contre 33 dans la précédente équipe.Parmi les personnalités qui font leur entrée dans le gouvernement figurent :Mme Nina Walette Intallou, membre du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), nommée à la tête du ministère de l’ Artisanat et du Tourisme.

Côte d’Ivoire – économie- innovation

Le gouvernement ivoirien a annoncé, la mise en place d’un fonds de l’innovation qui sera alimenté à hauteur de 131 milliards FCFA. Ce fonds ivoirien de l’innovation, a-t-il expliqué, vise à « renforcer les infrastructures pour l’innovation » et à soutenir les entreprises dans leur évolution. Sa taille sera de 131 milliards de FCFA », a précisé à l’issue du conseil des ministres du 07 juillet 2016, Bruno  Koné par ailleurs ministre de l’économie numérique et porte-parole du gouvernement.

Burkina Faso – corruption – rapport

Le service des marchés publics, la douane et la police municipale sont respectivement classés aux trois premiers rangs des secteurs les plus corrompus au Burkina Faso, pour l’année 2015, selon le rapport du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) « Le trio de tête des services perçus comme les plus corrompus reste inchangé », dans le rapport de 119 pages sur l’état de la corruption au Burkina Faso, selon Claude Wetta, Secrétaire exécutif du REN-LAC.Après ce trio, suivent respectivement, la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM), les Impôts et la Justice.

Côte d’Ivoire – industrie -coopération

Le gouvernement a adopté le projet de partenariat entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), portant sur le financement de 2.000 ha de zones industrielles dans le pays. Ce partenariat, qui s’inscrit dans le cadre d’une initiative commune d’Afreximbank et de China Eximbank, est destiné à développer des zones et parcs industriels dans plusieurs pays africains dont la Côte d’Ivoire, indique le communiqué de la réunion du Conseil des ministres du 07 juillet 2016.