L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 08/09/2015 – Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal : CPI, Laurent Gbagbo, finances, emprunt obligataire, crash, Senegal Air, infrastructures, investissements, Uemoa.

Côte d’Ivoire – finances – emprunt

La Côte-d’Ivoire a émis un emprunt obligataire de 150 milliards FCFA sur le marché de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à un coupon de 5,85%, pour financer des investissements à grande échelle dans les infrastructures, a annoncé le directeur du trésor public, Adama Koné , ce mardi 8 septembre 2015, rapporte Agence Ecofin. L’emprunt  aura une échéance de 7 ans. Il sera proposé  en unités de 10 000 francs CFA chacune aux investisseurs des huit pays de l’espace Uemoa jusqu’au 30, selon M. Koné. La Côte d’Ivoire, qui enregistre une forte croissance depuis la fin de la guerre civile en 2011, avait levé en février dernier un milliard de dollars sur les marchés internationaux grâce à un eurobond d’une maturité de 12 ans. Le carnet de commandes de cet eurobond avait alors dépassé les 4 milliards de dollars.

Côte d’Ivoire – CPI – Gbagbo

La Cour pénale internationale (CPI) a rejeté, ce mardi 8 septembre 2015, la demande de libération provisoire de l’ancien chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo formulée par sa défense, brandissant des raisons de santé du prévenu.« la Chambre d’appel a rendu son arrêt en audience publique sur l’appel de la Défense de M. Gbagbo contre la neuvième décision de la Chambre de première instance I sur l’examen périodique de la détention de M. Gbagbo conformément à l’article 60-3 du Statut de Rome, rendue le 8 juillet 2015 » indique la CPI dans un communiqué.

Mali – santé – alterte – polio

Le Mali est “en état d’alerte” après qu’un cas de poliomyélite dérivé d’une souche vaccinale a été confirmé, a annoncé lundi 07 septembre 2015 l’Organisation mondiale de la santé (OMS), précisant qu’il s’agissait d’un bébé de 19 mois dont la paralysie est survenue en Guinée. « Le pays est en état d’alerte après que les autorités de Bamako, la capitale et la plus grande ville du pays, ont détecté un cas dont la date de paralysie remonte au 20 juillet 2015 », explique l’OMS dans un communiqué.

Sénégal – crash – aviation

Une enquête judiciaire est ouverte au Sénégal pour déterminer les circonstances à l’origine de la disparition, depuis quatre jours, d’un avion de la compagnie privée Sénégalair, a annoncé, la ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, citée par l’Aps. Cette enquête est menée par une équipe constituée de représentants de la Police, de la Gendarmerie, du ministère des Transports aériens et de la Division des investigations criminelles (DIC), a précisé Mme Seck lors d’une conférence de presse. Un avion médical de la compagnie privée Sénégalair est porté disparu depuis le samedi 06 septembre 2015. Son dernier contact avec les services aéroportuaires à Dakar a eu lieu peu après 19h, lorsque l’appareil se trouvait à 111 km à l’ouest de Dakar, en mer, selon l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim).

Uemoa – infrastructures – investissement

Les interventions de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) dans les infrastructures de transport au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’élevaient à 1 284,254 milliards FCFA , au 30 juin 2015, a annoncé lundi Christian Adovelande, président de cette institution financière.Cet apport représente 37,71% des concours globaux de la Boad se chiffrant à 3 405,214 milliards de francs CFA aux économies de cet espace communautaire de huit Etats membres, a-t-il précisé.