L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 09/02/2016 – Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal : énergie, pétrole, réglementation, finances, Umoa-titres, rapport, Cour des comptes, jeunesse, emploi, enquête.

Côte d’Ivoire – société – jeunesse

L’édition 2016 de l’enquête nationale sur la Situation de l’Emploi et le Secteur Informel en Côte d’Ivoire (ENSESI) a été officiellement lancée ce mardi 09 février 2016 a appris Ouestafnews de source officielle. « En effet, l’enquête emploi 2016 s’inscrit désormais dans une tradition, qui devra nécessairement se perpétuer, après les enquêtes 2012, 2013-2014 et l’enquête sur le niveau de vie des ménages en 2015 » a indiqué le Premier ministre Daniel Kablan Duncan dans un discours parvenu à Ouestafnews. Selon lui l’enquête emploi 2012 a révélé un taux de chômage estimé à 9,4% et celle de 2013-2014, un taux de 6,4%, sur la base des critères définis par le bureau international du Travail (BIT).

Burkina Faso – Cour des comptes – rapport

La gestion 2013 des finances publiques burkinabè, dégage un déficit de plus de 47 milliards FCFA, selon le rapport 2014 de la Cour des Comptes, et qui indique également une centaine de milliards FCFA de restes d’impôts à recouvrer. Le déficit de plus de 47 milliards FCFA relevé dans les finances publiques en 2013 n’est pas «alarmant», a toutefois assuré le 08 février 2016, le premier président de la Cour des Comptes Noumoutié Herbert Traoré, lors de la remise du rapport 2014 au président du Faso Roch Kaboré.

Uemoa – finances – emprunt

Les huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) vont émettre 3409 milliards de FCFA  de dette en 2016 contre 3304,3 milliards en 2015, a annoncé l’agence régionale de planification de la dette Umoa-Titres ce mardi 9 février 2016. La Côte-d’Ivoire, locomotive économique de la zone Uemoa, va émettre, à elle seule, 1192 milliards de francs CFA de dette. Viennent ensuite par ordre d’importance du montant des émissions prévues le Sénégal (690 milliards de francs CFA), le Burkina Faso (420 milliards), le Mali (336 milliards), le Bénin (300 milliards), le Togo (250 milliards), le Niger (180 milliards) et la Guinée-Bissau (11 milliards).

Sénégal – pétrole – code

Le Sénégal travaille “depuis un an” sur un nouveau code pétrolier, a annoncé, ce mardi 09 février 2016, le directeur général de Petrosen, la Société des pétroles du Sénégal, Mamadou Faye. Selon Mamadou Faye, cité par l’Agence de presse sénégalaise (Aps), la nouvelle loi va intégrer l’environnement et le contenu local.