L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 09/09/2015 – Mali, Sénégal, Burkina Faso : sommet, Cedeo, croissance, Santé, Amu, Ebola, coopération, libre circulation.

Sénégal – sommet – Cedeao

Macky Sall, le chef de l’État sénégalais et président en exercice de la Cedeao, a convié ses homologues ouest-africains pour un sommet extraordinaire à Dakar, samedi 12 septembre 2015, lit-on sur le site web de jeuneafrique. Il devrait notamment y être question de la crise politique qui secoue la Guinée-Bissau et des prochaines élections présidentielles au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et en Guinée-Conakry.

Mali – Cameroun – libre circulation

Le Cameroun va procéder à la révision de l’accord de libre échange qui le lie au Mali, du fait du péril djihadiste, apprend t-on de sources officielles. Cette politique qui remonte à 1964 permettait aussi qu’un Malien qui vit au Cameroun, comme un Camerounais qui vit au Mali, bénéficie des mêmes droits que les nationaux de ce pays. Désormais un visa d’entrée sera demandé aux citoyens maliens désirant se rendre au Cameroun.

Cedeao – croissance – économie

Le taux de croissance 2014 dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) en 2014 est ressortie à 6,2% en 2014 contre 6.6% en 2013, en dépit de l’impact négatif de l’épidémie Ebola dans la région de l’Afrique de l’ouest et la baisse des prix des matières premières, annonce un communiqué de l’organisation régionale publié mardi 08 septembre 2015.Selon ce document, cinq pays, à savoir, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Nigeria et la Sierra Léone ont enregistré une croissance au-dessus de la moyenne communautaire. Par ailleurs, en matière d’inflation, le taux a pu être maitrisé dans la plupart des pays du fait de la bonne production céréalière et des mesures prises par les Etats pour contrer les tendances inflationnistes.

Burkina Faso – santé – AMU

Le Burkina Faso vient d’adopter le régime d’assurance maladie universelle (AMU), en vue de permettre, à tous les Burkinabè, quels que soient leur classe sociale et leur niveau de revenus bénéficier de soins de qualité, rapporte Apanews, citant le ministère de la santé.Ce régime institue par exemple, un régime de prévoyance sociale de base pour tous les citoyens en matière de couverture de risque, introduit une équité contributive dans le financement et prévoit la gestion du régime d’assurance maladie universelle par deux organismes distincts, l’un pour les civils et l’autre pour les forces armées.