L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 11/07/2014 – Mali, Côte d’Ivoire, Bénin, Ghana: Cedeao, commerce, APE, TEC, notation, coopération, BAD, coton, santé, prévention, Ebola.

Cedeao – APE – accord – commerce

La communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) a approuvé définitivement l’accord de partenariat économique qu’elle négociait depuis plus d’une décennie avec l’Union européenne, apprend-on auprès de l’organisation régionale.« Sur la base des résultats consensuels auxquels les Négociateurs en Chef sont parvenus sur l’ensemble des questions, les Chefs d’Etat et de Gouvernement approuvent définitivement l’Accord de Partenariat Economique.. » indique la Cedeao dans un communiqué publié à l’issue de son 45ème sommet ordinaire, tenu le 10 juillet 2014 à Accra.

Côte d’Ivoire – Sénégal –  Ghana – notation

L’agence de notation Moody’s vient d’attribuer, pour la première fois, une note souveraine à la Côte d’Ivoire : B1, comme le Sénégal, le Ghana, la Zambie, le Mozambique et le Kenya. L’agence de notation a attribué la même note à l’émission obligataire de 500 millions de dollars(environs 250 milliards) que va lancer le gouvernement ivoirien en juillet 2014.

Mali – BAD – coopération

Le portefeuille actif de la Banque africaine de développement au Mali  est aujourd’hui constitué de 13 opérations mobilisant des engagements à hauteur de 229,64 millions d’unités de compte, soit 170,5 milliards de Fcfa avec un taux de décaissement global de 61,17%. La composition sectorielle du portefeuille est constitué de 48,04% pour le secteur du développement rural avec 5 Projets, 14,97% pour l’eau et l’assainissement (2 projets), 8,27% pour un projet dans le domaine du transport, 21,76% pour 2 projets multisectoriels et 0,42% pour 2 projets d’énergie. La performance globale du portefeuille est satisfaisante avec une note de 2,13 sur une échelle de 3.

Mali – groupes armés – médiation

Des groupes armés se concentraient ce vendredi 11 juillet 2014 dans le nord du Mali, à moins d’une semaine des pourparlers d’Alger pour le retour de la paix dans cette région, selon des sources officielles maliennes.« Des informations concordantes font état de concentrations militaires et même d’avancées de troupes des groupes armés dans certaines localités du nord du Mali », indique un communiqué du gouvernement malien publié vendredi par l’Agence malienne de presse (Amap, publique).

Burkina Faso – santé – gériatrie

Le gouvernement burkinabè édifiera au cours de cette année un centre gériatrique pour les retraités et les personnes âgées de la ville de Ouagadougou, rapporte le gouvernement burkinabé. D’un cout estimatif de plus de 400 millions de FCFA, ce centre vise à offrir aux personnes du troisième âge un cadre médical approprié à leurs besoins sanitaires spécifiques.

Ghana – Cedeao – TEC

La Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) devrait adopter un tarif douanier commun à partir du 1er janvier 2015, a annoncé jeudi 10 juillet 2014 à Accra le président ghanéen John Dramani Mahama.
M. Mahama, qui assume la présidence de la CEDEAO, a tenu ces propos lors de son discours d’ouverture à la 45ème session ordinaire de l’organisation sous-régionale.

Ghana – Ebola – prévention

Les services d’immigration du Ghana (GIS) ont annoncé mercredi qu’ils augmenteraient leurs centres de dépistage aux points d’accès du pays.Le porte-parole du GIS, Francis Palmdeti, a déclaré que des dispositions avaient été prises aux grands points d’entrée du pays pour permettre aux autorités sanitaires de contrôler les arrivées d’étrangers.Ces mesures visent à identifier les personnes contaminées par l’Ebola et à les traiter correctement sans retard. Ceux qui refusent de passer le test se verront refuser l’entrée au Ghana. La semaine passée un suspect d’Ebola détecté dans une clinique d’Accra s’était finalement révélé négatif après des tests.

Bénin – coton – production

Le président béninois Boni Yayi, qui mène une campagne de sensibilisation depuis les bassins cotonniers dans les régions du nord du pays, exhorte les producteurs agricoles à porter la production cotonnière à 400.000 tonnes pour la campagne 2014-2015.« Mes chers parents cultivateurs, je vous demande de doubler d’ ardeur pour emblaver au moins une superficie de 400.000 hectares de coton pour cette campagne agricole afin que nous puisons atteindre une production cotonnière de 400.000 tonnes en vue d’ accroître la croissance économique de notre pays qui table encore à un taux de 5,7% », a-t-il déclaré, cité par Apa.