L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 11/11/2014 – Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, Gambie, Niger : Cairn Energy, pétrole, Areva, Rotab, APPA, Ebola, Prévention, Minusma, politique

Sénégal – Pétrole – Cairn Energy     

Cairn Energy, compagnie d’exploration et de production pétrolière cotée à Londres, a fait la découverte d’une colonne de 95 m de pétrole brut avec une couverture de gaz dans le second puits, SNE-1 à environ 100 km du bloc Sangomar, sur son programme d’exploration dans l’offshore du Sénégal. Elle a annoncé cette découverte le 10 novembre, soulignant avoir intercepté du pétrole de grande qualité, soit 32°API, dans un excellent réservoir recelant du pétrole net de 36 m. « C’est une importante découverte de pétrole pour Cairn et le Sénégal. Sur la base des estimations préliminaires, c’est une découverte commerciale et elle ouvre un nouveau bassin dans la marge de l’Atlantique », a commenté Simon Thomson, CEO de Cairn Energy, cité par Agence Ecofin. Cairn Energy Plc détient 40% d’intérêt dans trois blocs offshores Sangomar Deep, Sangomar Offshore et Rusifique couvrant au total 7490 km2 au Sénégal, contre 35% pour ConocoPhillips, 15% pour  FAR Ltd et 10% pour la compagnie nationale Petrosen.

Côte d’Ivoire – pétrole – Appa

Abidjan accueille, du 10 au 13 novembre 2014, la première réunion du Comité de pilotage de l’Association des producteurs de pétrole africains (APPA) ayant pour objet la réforme de ladite association et l’évaluation de ses principaux organes permanents. Cette rencontre se tient en prélude à la Session extraordinaire du Conseil des ministres de l’APPA qui se tiendra le 12 janvier 2015. A l’ouverture des travaux, lundi 10 novembre, les experts du comité de pilotage ont annoncé que leurs réflexions porteront sur les textes de base du secrétariat technique de l’association, en s’appuyant sur les propositions soumises par les 18 pays membres, indique un communiqué du gouvernement ivoirien.

Mali – Minusma – renforcement

Les soldats de la paix de la Minusma sont aujourd’hui déployés à plus de 90% hors de Bamako dans le nord du Mali, apprend-on auprès de la mission onusienne. « Sur un total de 8250 Casques bleus (soldats) présents à ce jour au Mali, 6 600 Casques bleus sont déjà déployés à Diabaly, Gao, Goundam, Tombouctou, Aguelhok, Ansongo, Menaka, Kidal et Tessalit » indique la Minusma dans un communiqué. A terme 20 camps seront répartis à travers le pays, ont aussi fait savoir les autorités de cette mission, qui ces derniers a été durement frappé par des attaques meurtrières perpétrés par des groupes armés dans le septentrion malien.

Togo – Constitution – révision – opposition

A quelques mois de la présidentielle togolaise, prévue en mars 2015, l’opposition togolaise  annoncé son intention d’introduire un projet de révision de la Constitution. Selon le quotidien local ‘L’Inter’ « cette requête qui a peu de chances d’aboutir, pourrait déclencher des mouvements de protestations dans les jours à venir ». La constitution togolaise a la particularité de ne pas inclure le principe de limitation du mandat du président de la république, qui plus est élu dans un scrutin à un tour. Deux dispositions que l’opposition cherche à modifier depuis l’arrivée de Faure Gnassingbé au pouvoir.

Gambie – Guinée Bissau – Ebola – prévention

La Gambie, le Sénégal et la Guinée Bissau effectuent actuellement un exercice de simulation de trois jours aux frontières gambiennes pour tester l’aptitude des travailleurs de santé gambiens à faire face à Ebola. Les officiels utilisent des volontaires de la Croix-Rouge comme personnes contaminées devant passer un poste de contrôle afin de voir le niveau des responsables sanitaires dans la prévention contre Ebola en Gambie. L’équipe de la Croix-Rouge a organisé cet événement en invitant les pays ouest-africains voisins, car les deux pays sont proches de la Guinée Conakry, qui est affectée par l’épidémie d’Ebola, a déclaré à Xinhua Sereign Modou Joof, directeur adjoint de l’Agence nationale de gestion des catastrophes en Gambie.

Niger – Rotab – Areva

Six mois après, la signature de l’Accord de Partenariat Stratégique (APS) entre le Niger et AREVA, la société civile nigérienne à travers  la Coordination Exécutive du Réseau des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire (ROTAB), exige  la publication des conventions minières signées et de leurs avenants précisant les conditions juridiques, financières, fiscales, économiques, administratives, douanières et environnementales devant régir l’exploitation uranifère . Le Rotab demande aussi l’application de la règle « pollueur-payeur » à Areva.