L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 12 /10/2015 – Guinée, Mali, Burkina Faso, Niger : présidentielle, Bamako, évasion, prison, insécurité, frontière, distinction, Monusco, Sambo Sidikou

Guinée – présidentielle – Ceni

Les résultats officiels du premier tour de la présidentielle du 11 octobre 2015 seront dans une semaine. Le vote supervisés par plus de 6000 observateurs nationaux et internationaux s’est déroulé dans le calme. Du coté de l’opposition, le candidat Cellou Dalein Diallo dénonce lui des irrégularités.

Mali – évasion – prison

Huit soldats maliens, dont des proches du meneur du coup d’Etat militaire de mars 2012, Amadou Sanogo, se sont évadés samedi 09 octobre d’un camp de gendarmerie de Bamako, rapporte-t-on de sources militaires. « Huit militaires dont certains sont proches du général Amadou Sanogo se sont évadés de manière spectaculaire samedi du Camp 1 de la gendarmerie de Bamako où ils étaient détenus », a déclaré un responsable du ministère malien de la Défense, cité par l’AFP.

Burkina Faso – attaque – Samorogouan

Trois gendarmes et un assaillant ont été tués vendredi lors d’une attaque lancée par “une cinquantaine d’hommes armés” contre la gendarmerie de Samorogouan, dans l’ouest du Burkina, près de la frontière malienne, a annoncé le ministère de la Défense burkinabè. « Le matin du 9 octobre, aux environs de 04h00 (locale et GMT), une cinquantaine d’hommes armés non encore identifiés venant des frontières ouest du Burkina ont attaqué la brigade de gendarmerie de Samorogouan », a rapporté un communiqué signé du chef d’état-major, le général Pingrenoma Zagré, relayé par l’AFP.

Afrique – drame – Mina – bilan

Un nouveau bilan de bousculade de Mina lors du pèlerinage à  la Mecque a fait au moins 1587 morts selon les bilans fournis par les pays. Un chiffre bien loin des 700 morts retenus par les autorités saoudiennes depuis le 27 septembre jour du drame. En Afrique de l’ouest, le Mali, a annoncé  la mort de 60 des citoyens, le Sénégal, 53, le Nigeria 145, le Bénin, 34, le Niger 28, la Côte d’Ivoire 14.

Niger – distinction – Monusco

Le Nigérien Maman Sambo Sidikou a été nommé chef de la Mission de l’Onu pour la stabilisation du Congo (Monusco) et nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris de sources onusiennes. M. Sidikou, qui est actuellement représentant spécial de l’Union Africaine (UA) pour la Somalie et chef de la Mission de l’UA en Somalie (Amisom), a été nommé à ce poste jeudi, en remplacement de l’Allemand Martin Kobler qui a passé deux ans à la tête de la Monusco.