L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 12/05/2014 – Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Nigeria, Burkina Faso, banque, rapt, Boko Haram, coopération, diplomatie, économie

Côte d’Ivoire – banque – forum

Plus de 200 professionnels du secteur bancaire sont attendus à la sixième édition de l’Africa Banking Forum, prévue  les 22 et 23 mai 2014 à Abidjan, annoncent plusieurs médias. Ce rendez-vous annuel des métiers et technologies de la banque en Afrique se tiendra cette année sur le thème «L’innovation technologique au service de la dynamique bancaire africaine ».

Sénégal – Port – Necotrans

Le groupe français Necotrans vient de verser deux milliards de F CFA – soit 3 millions d’euros – au Port autonome de Dakar (PAD), une somme représentant le ticket d’entrée prévu par le cahier des charges de la concession de 25 ans remportée cinq mois auparavant par cette entreprise, pour la gestion du terminal vraquier du port dakarois, rapporte le site Internet de Jeune Afrique.

Bénin – financement – économie

Le gouvernement béninois compte organiser, du 17 au 19 juin 2014, une table ronde destinée à mobiliser 5629 milliards de francs CFA pour financer ses projets de modernisation du Bénin. C’est la nouvelle idée exposée en début de semaine par le ministre du développement du pays, apprend-on de l’agence Ecofin. Les autorités béninoises espèrent par ce biais faire passer de 19 à 29% à l’horizon 2018 le volume d’investissements dont bénéficie le pays.

Nigeria – rapt – Boko Haram

Le groupe islamiste Boko Haram a demandé dans une vidéo diffusée ce lundi 12 mai 2014, l’élargissement en échange des quelque 200 jeunes filles enlevées le 14 avril 2014 par ce mouvement au nord du Nigeria, rapportent plusieurs médias. Ils rapportent que cette vidéo dans laquelle on voit des filles en train de prier, assises par terre, a été obtenue par l’AFP.
 
Burkina Faso – coopération – diplomatie

Le Burkina Faso, en partenariat avec  l’ambassade du Danemark, projette de mettre en œuvre un projet de recherche sur la régénération des peuplements de karité, selon des médias locaux. Le dernier Rapport sur l’état de l’environnement au Burkina Faso (REEB2) et le dernier Inventaire forestier national (IFN2) ont révélé que la génération des peuplements arborés de karité est menacée, précisent-ils.