L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 12/06/2014 – Côte d’Ivoire, Bénin, Uemoa, Laurent Gbagbo: Justice, CPI, sécurité, frontière, intégration.

Côte d’Ivoire – Laurent Gbagbo – CPI

La chambre d’accusation de la Cour pénale internationale a confirmé e jeudi 12 juin 2014, les charges contre l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, rapporte le site web de la CPI. La décision a été prise à la majorité de deux juges contre un. Accusé de crimes contre l’humanité, dont quatre chef d’inculpation (meurtre, viol, persécution et autre acte inhumain) lors de la violente crise postélectorale qui a fait 3000 morts entre fin 2010 et avril 2011.

Uemao – intégration

La tendance moyenne des tracasseries sur les corridors des Etats membres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (Uemoa) connait une petite amélioration, rapporte le 24ème rapport de l’Observatoire des pratiques anormales (OPA) publié à l’occasion de l’ouverture, lundi à Bamako, d’un atelier national de restitution et de diffusion des résultats dudit rapport. Initié par l’Uemoa en collaboration avec Borderless Alliance et le Comité inter-Etat de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), l’OPA se fixe pour objectif d’instaurer une bonne gouvernance routière sur les principaux axes routiers de l’Afrique de l’Ouest.

Bénin – sécurité – frontières

Le Bénin vient d’implanter des postes de commissariats spéciaux et frontaliers dans les villages d’Iwoyé et d’Igolo, au niveau de la frontière entre le Bénin et le Nigéria et dans le village de Hounsahoué, au niveau de la zone frontalière entre le Bénin et le Togo, en vue d’assurer la sécurité des personnes et des biens et l’intégrité du territoire national, a-t-on appris mercredi de sources officielles à Cotonou. « L’implantation de ces joyaux visent à faire, non seulement des zones frontalières de véritables espaces de développement durable et de bon voisinage avec les pays limitrophes, mais aussi des espaces où les conditions de vie des populations sont nettement améliorées à travers notamment le renforcement de la défense de l’intégrité du territoire national et la sécurisation des espaces frontaliers, le développement de la coopération transfrontalière pour consolider les relations de bon voisinage et l’intégrité régionale », a déclaré, le Directeur général de l’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers, Marcel Ayité Baglo, cité par Xinhua.