L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 13/03/2014 – Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Afrique, Togo, politique, emploi, football, pétrole, fonction publique

Côte d’Ivoire – pétrole

La production pétrolière du pays  du pays est estimée à 37 000 barils par jour, selon des chiffres publiés mercredi 12 mars 2014 par le gouvernement à l’issue de la séance hebdomadaire du conseil des ministres. Cette production modeste pourrait toutefois être amenée jusqu’à 80.000 à 100.000 barils de pétrole par jour, selon Bruno Koné, cité par Apanews.

Côte d’Ivoire – classement FIFA

L’équipe nationale de Côte d’Ivoire a reculé à la 24è place du classement mondial du mois de mars de la Fédération internationale de football association (FIFA) publié, ce jeudi 13 mars 2014. La Côte d’Ivoire avait déjà chuté au mois de février en passant de la 18è à la 23è place mondiale. Dans ce nouveau classement, la Côte d’Ivoire qui maintient son rang de première équipe africaine est suivie de l’équipe Algérienne, classée 25è. Le Ghana occupe la 35è place tandis que le Nigeria et le Cameroun sont respectivement 47è et 50è.

Burkina Faso – fonction publique

Plus de 9000 recrutement seront effectués dans la fonction publique burkinabé en 2014, a annoncé le gouvernement dans un communiqué. Ces nouvelles arrivées dans l’administration passeront par l’ouverture de plusieurs concours directs et professionnels, selon les autorités.

Ghana – violence

La police ghanéenne a ouvert une enquête suite au décès de Kwame Andoh Kyei (21 ans), cet arbitre de football est décédé il y a quelques jours des suites de son agression par des supporters. Kwame Kyei officiait en tant que assistant dans un match de deuxième division.

Afrique – chômage

Entre 10 à 12 millions de jeunes Africain sont à la recherche d’un emploi chaque année a indiqué la présidente de l’Association mondiale des services publics de l’emploi (AMSPE), Elisabet Arp, cité par Apanews.
 
Togo – politique

Le chef du Gouvernement togolais Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu s’entretient ce jeudi 13 mars 2014 avec les responsables des partis et regroupement de partis politiques. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des réformes constitutionnelles ardemment réclamées par l’opposition.