L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 13/03/2015 – Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Sénégal, Cap-Vert : économie, transfert de fonds, diaspora, élections, énergie propres, Justice, culture, littérature, distinction, biodiversité, faune.

Sénégal – économie – baisse

Au terme du mois de janvier 2015, l’activité économique (hors agriculture et sylviculture) s’est repliée de 10,1%, en rythme mensuel, selon de chiffres de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).« Cette situation résulte essentiellement de la contreperformance des services (moins 6%) », explique la DPEE, relayée par l’Agence de presse africaine (APA). Cette structure note en revanche, une croissance de 3,2% du secteur secondaire durant la période sous revue.« Sur une base annuelle, relève la DPEE, une baisse de 2,9% de l’activité économique hors agriculture est notée, en janvier 2015, en liaison avec les services (moins 4%) et le secondaire (moins 1,3%), dans une moindre mesure ».

Sénégal – transfert d’argent – diaspora – hausse

Le montant des transferts d’argent reçus par le Sénégal s’élève à 876 milliards FCFA (environ 1,752 milliard de dollar) au 31 décembre 2014, indique de la Direction de la monnaie et du crédit (DMC) du ministère de l’économie, des finances et du plan. La DMC note par ailleurs que les envois de fonds émis à partir du Sénégal vers l’étranger se situent à 112 milliards FCFA. Ce qui fait un net de 764 milliards FCFA . Comparés à leur niveau de l’année 2013, on note une évolution de 5% au titre des transferts reçus et 3% au titre des transferts émis. Le montant des transferts d’argent est d’année en année important au Sénégal dépassant celui des investissements directs étrangers (IDE) reçu par le pays.

Côte d’Ivoire – procès – soldats

Huit soldats ivoiriens sous le régime de l’ex-président Laurent Gbagbo comparaîtront lundi devant le tribunal militaire d’Abidjan pour le meurtre de sept sympathisantes de l’opposition lors d’une manifestation dont la répression sanglante fit scandale en mars 2011, en pleine crise postélectorale, a annoncé vendredi le parquet. « Le commandant Gnahoua Dablet et sept autres militaires seront jugés pour leur implication présumée dans l’affaire de la tuerie de sept femmes à Abobo », a affirmé, le procureur militaire Ange Kessi, cité par l’AFP.

Burkina Faso – élections – diaspora

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité Auguste Denise Barry a déclaré le 12 mars 2015, que le report du vote de la diaspora burkinabè est «irréversible et non négociable», quelques jours après des incidents en Côte d’Ivoire, en rapport avec cette décision. «Nous nous disons qu’après avoir réfléchi au niveau du gouvernement, procédé à une évaluation objective de la situation et entrepris une explication auprès de nos compatriotes de l’étranger, nous disons que la position du gouvernement est irréversible et non négociable», a déclaré  M. Barry , cité par l’AIB.

Cap –Vert – énergie renouvelable

Les autorités cap-verdiennes ont procédé le 11 mars 2015 à l’inauguration d’un  Centre des Energies Renouvelables et d’Entretien industriel (Cermi), une unité construite grâce à un financement octroyé le Duché de Luxembourg à hauteur de 7,7 millions d’euros, rapporte la Pana. Le nouveau centre formera des professionnels dans les domaines de la conception, du montage et de l’entretien d’installations photovoltaïques, installation de mini-éoliques et des systèmes photovoltaïques (panneaux solaires) et thermiques, montage et entretien de froid et électromécanique.

Afrique – faune – protection

Une conférence internationale sur l’exploitation illégale des produits de la faune et de la flore en Afrique se tiendra du 27 au 30 avril prochain à Brazzaville, avec la participation de chefs d’Etat africains, rapporte la Pana. La rencontre, qui est organisée par l’Union africaine (UA), portera sur le thème ‘’Sécuriser la biodiversité d’Afrique pour la durabilité et la paix mondiale’’ et sera précédée par la réunion des experts qui travailleront sur les deux documents-phare: la stratégie et le plan d’action. La conférence devrait adopter une stratégie africaine afin de juguler l’exploitation illicite et le commerce illicite.

Mali – culture – littérature – distinction

La Sénégalaise Mariama Ndoye a remporté le premier prix  littéraire du nom de la Première dame du Mali, Mme Kéita Aminata Maïga, lors d’un concours pour son œuvre « L’arbre s’est penché », à l’occasion de la deuxième édition de la Biennale des Lettres de Bamako, dont les travaux, ouverts lundi, se sont achevés mercredi à Bamako, rapporte la PANA de source officielle.Ce prix est doté de cinq millions de FCFA. Le second, doté de trois millions de FCFA, a été attribué à la Malienne Fatoumata Kéita, pour son roman « Sous-fer ». Le troisième prix a été remporté par la Guinéenne Koumathio Djènèbou Diallo pour son œuvre « Les fous du 7ème ciel ». Ce prix est doté de deux millions de FCFA.