L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 13/07/2016 – Côte d’Ivoire, Niger, Nigeria, Mali : enquete, arrestation, attentat, Grand Bassam, culture, patrimoine, Unesco, industrie, automobile, analyse, prévision, Conseil de l’Entente.

Côte d’Ivoire – attentat – Grand Bassam

Deux militaires de l’armée ivoirienne sont aux arrêts dans le cadre de l’enquête sur l’attentat terroriste survenu le 13 mars 2016  à Grand-Bassam (Côte d’Ivoire), ayant fait 19 morts. L’information a été donnée, ce mercredi 13 juillet 2016,  lors d’une conférence de presse par Ange Kessi, le Commissaire du gouvernement qui précise que leur procès est fixé au 21 août 2016.

Mali – patrimoine – Unesco

Le Comité du patrimoine mondial réuni à Istanbul a inscrit le site des Villes anciennes de Djenné, au Mali, sur la Liste du patrimoine mondial en raison de l’insécurité dans la région qui empêche de le protéger.Le Comité a exprimé « sa préoccupation concernant ce bien situé dans une région affectée par l’insécurité », alors que le Mali est aux prises avec une insurrection des groupes islamistes radicaux Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Ansar Dine. Le site malien avait été inscrit en 1988 sur la liste du patrimoine mondial.

Nigeria – industrie – prévision

Le Nigéria devrait devenir le prochain hub de l’automobile en Afrique, révèle une récente étude publiée par la firme d’audit et d’analyse PricewaterhouseCoopers. Les analyses ayant conduit à cette conclusion reposent sur l’agrégation d’un ensemble de données et les estimations de la firme d’audit. Elles mettent en avant les reformes structurelles effectuées par le gouvernement et ayant eu un impact positif sur le secteur. « Nous nous attendons à une progression réelle du parc automobile à plus de 25 millions de véhicules, malgré des prévisions de croissances moins vigoureuses entre 5,4% et 4,6% à l’horizon 2050. Cette évolution sera tirée par une hausse de la demande, impulsée par l’augmentation du nombre de personnes actives et un important marché en pleine croissance », explique la firme dans un texte relayé par Agence Ecofin.

Niger – Togo – conseil de l’entente

Le chef de l’Etat togolais Fuare Gnassingbé devient président en exercice du Conseil de l’Entente (5pays) en remplacement de son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou, a-t-on appris à l’issue de la  3ème conférence des chefs d’états de cette organisation, tenue le 11 juillet 2016 à Niamey au Niger