L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 13/11/2014 – Burkina Faso, Nigeria, Guinée, Liberia, Sierra Leone, Sénégal : Blaise Compaoré, transition, Ren –Lac, justice, Ebola, UBA, Cedeao, Giaba, médias.

Burkina Faso – Ren- Lac – Blaise Compaoré
Le réseau national de lutte anti-corruption (Ren-Lac), une organisation burkinabé exige le gel des avoirs de l’ancien président Blaise Compaoré, chassé du pouvoir par une révolte populaire fin octobre 2014.Dans un communiqué relayé par la Pana, Ren-Lac, « exhorte les nouvelles autorités à faire valoir le droit à la restitution en engageant toutes les actions utiles pour le gel et le recouvrement des avoirs volés au peuple par les dignitaires du régime de la IVème République ». L’organisation exige aussi que toute la lumière soit faite sur les « crimes de sang » commis à l’occasion de l’insurrection populaire.
Nigeria – Guinée – Sierra Leone – Liberia – UBA
La banque nigériane, United Bank for Africa  (UBA), a offert un million de dollars pour soutenir la lutte contre la Maladie à virus Ebola (EVD), a annoncé la banque dans un communiqué publié le 12 novembre 2014 à la disposition. L’argent, débloqué par la fondation de ladite banque, devrait être partagé équitablement entre la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, à raison de 300.000 dollars chacun, indique la même source.
Guinée – Liberia – MSF – Ebola – traitement
L’organisation Médecins sans frontières (MSF) a annoncé ce jeudi 13 novembre 2014 qu’elle allait commencer les premiers essais de trois traitements cliniques d’Ebola en Afrique. Ils se dérouleront dans trois de ses centres en Guinée et au Liberia. En l’absence de traitement spécifique de cette épidémie, ces tests visent à essayer de trouver une thérapie efficace, a précisé l’ONG dans un communiqué.
Cedeao – Giaba – blanchiment d’argent
La lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LB/FT) se caractérise par « une nette amélioration des dispositifs nationaux et la consolidation de la coordination au niveau des Etats avec la mise en place de cellules de renseignements financiers », a indiqué, ce jeudi 13 novembre 2014 à Dakar, le directeur général du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA). Sur le plan qualitatif, la nouvelle donne concerne la qualité des rapports transmis et la transposition des normes internationales. Le GIABA a en outre enregistré, dans le même temps, des déclarations de soupçons dont le nombre de saisine au niveau des juridictions croît de plus en plus, ajoutées aux jugements effectivement rendus.
Côte d’Ivoire – médias – protection
Le ministre ivoirien de la Communication, Mme Affoussiata Bamba-Lamine, a annoncé, ce jeudi 13 novembre 2014, la mise en place prochaine d’un « numéro vert qui permettra aux hommes de la presse ou toute autre personne de dénoncer tout acte de violence ou d’injustice à leur endroit »  indique un communiqué de son ministère parvenu à Ouestafnews. L’annonce a été faite à l’occasion de la célébration de la 1ère Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes, à Abidjan.
Burkina Faso – Cedeao – Ibrahima Fall
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest a nommé le sénégalais Ibrahima Fall, envoyé spéciale au Burkina Faso, au moment où les Forces vives ce pays, élaborent un organe de transition pour suppléer le départ du président Compaoré. «SEM Kadré Désiré Ouédraogo, a nommé le Professeur Ibrahima Fall (Sénégal) comme Envoyé Spécial au Burkina Faso pour faciliter le dialogue entre les parties prenantes conformément aux recommandations du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement tenu à Accra le 6 novembre 2014», indique un communiqué de la Cedeao.