L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 14/09/2015 – Niger, Mali, Guinée Bissau, Burkina Faso, Sénégal : Hama Amadou, candidature, insécurité, Bankass, instabilité, gouvernement, économie, consommation, corruption, prévention.

Niger – Hama Amadou – élections

L’ex-président du Parlement, Hama Amadou, exilé depuis un an en France, a été investi le 13 septembre 2015 candidat à l’élection présidentielle de 2016 par son parti, le Mouvement démocratique nigérien (Moden). « Nous décidons d’investir Hama Amadou, qui est le seul espoir pour le Niger, candidat à l’élection présidentielle de 2016 », a indiqué dans un communiqué le Moden, troisième force politique du pays. Il est le premier candidat officiellement déclaré au scrutin présidentiel, dont le premier tour, couplé à des législatives, est prévu le 21 février 2016.

Burkina Faso – économie – consommation

Les organisations syndicales du Burkina Faso et le gouvernement ont annoncé une baisse “significative” sur les prix des hydrocarbures à compter du 1er octobre 205, à l’issue de leur 8è rencontre qui a pris fin vendredi 11 septembre 2015. D’après un document rendu public à l’issue de cette rencontre,  le gouvernement burkinabè s’engage aussi à tenir la session du cadre de concertation tripartite sur les prix des 14 produits de grande consommation en fin septembre 2015.

Sénégal – corruption – prévention

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a enregistré la déclaration de patrimoine de tous les 33 ministres du gouvernement sénégalais, a annoncé ce lundi 14 septembre 2015 à Dakar, la présidente de cette institution, Nafi Ngom Keïta. « Tous les ministres du (gouvernement du) Sénégal ont déposé leur déclaration de patrimoine. Et nous continuons d’enregistrer les déclarations des autres assujettis », a dit Mme Keita, citée par l’Agence de presse sénégalaise (Aps) en marge de l’ouverture d’une rencontre de formation organisée dans le cadre du 13e Programme mondial sur la lutte contre la corruption, la criminalité financière et le recouvrement d’avoirs.


 
Mali – insécurité – attaque Bankass

Un gendarme a été tué dans l’attaque de son poste de sécurité dans le centre du Mali, selon une source militaire et un élu local, qui l’ont attribuée dimanche à des islamistes armés. « Samedi, des islamistes armés ont tiré sur trois gendarmes dans le cercle de Bankass, à un poste de sécurité. Un des gendarmes a été tué », a déclaré  un militaire de l’état-major de l’armée malienne à Mopti (chef lieu de la région et située à 100 kilomètres du lieu de l’attaque), cité par l’Afp.

Guinée Bissau – Cedeao

La Communauté économique des Etats de l’Afrique (Cedeao) ont exprimé leur inquiétude quant à la situation en Guinée-Bissau, craignant que l’instabilité ne compromette les progrès politiques et économiques réalisés depuis l’élection présidentielle de l’an dernier. La crise qui mine depuis un mois cette petite nation de 1,6 million d’habitants a dominé un sommet extraordinaire des pays de la Cedeao tenu le 12 septembre 2015 à Dakar  auquel 8 présidents des 15 membres du bloc régional ont participé.