L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 15/04/2015 – Mali, Afrique, Burkina Faso, Sénégal, Côte d’Ivoire : économie, tournée Mohamed VI, droits humains, Nord du Mali.

Afrique de l’ouest – tournée – Mohamed VI
 
Le roi Mohammed VI du Maroc entamera dès la mi-avril 2015 un périple dans quatre pays de l’Afrique subsaharienne, rapporte l’Agence ivoirienne de presse (AIP). Selon la même source, l’objectif de cette tournée est le lancement de nouveaux projets de partenariat avec ces quatre pays à fort potentiel économique, sans oublier de voir l’état d’avancement des travaux lancés lors de sa précédente tournée. Le souverain marocain est attendu au Sénégal, en Guinée, en Côte d’Ivoire et boucle sa tournée au Gabon. Le principal objectif du roi du Maroc sera le lancement de l’Organisation africaine de la coopération et du développement (OACD), dont la direction sera assurée par l’Office chérifien des Phosphates (OCP).
 
Burkina Faso –  révolution
 
La journée nationale d’hommage aux victimes des manifestations d’octobre 2014 est fixé au 30 mai 2015, selon le communiqué du Conseil des ministres, tenu mercredi à Ouagadougou. «La commémoration de la journée d’hommage aux martyrs de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 est fixée au 30 mai 2015 à Ouagadougou», dit le document. Le soulèvement populaire d’octobre 2015 avait conduit à la chute du Président Blaise Compaoré
 
Mali – Nord – rébellion
 
Au Mali, « la fragilité de l’Etat de droit et les abus mettent en péril la population », affirme l’association de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, dans un rapport publié mardi 14 avril. Plus de deux ans après le début de l’intervention militaire française, puis internationale dans le pays, l’association met également en lumière l’apparition d’un nouveau groupe jihadiste dans le pays. Des groupes rebelles menés par le MNLA, aux terroristes islamistes menés par al-Qaïda, en passant par les milices pro-gouvernementales et les bandits de grand chemin, sans oublier les forces de sécurité maliennes : tout le monde y passe. Human Rights Watch pointe les attaques des uns ou les abus des autres, et dénonce une situation d’« anarchie » et d’« insécurité généralisée », notamment dans le nord du Mali.
 
Afrique – Ebola – économie
 
Ebola et le cours déprimé des matières premières ont conduit le Fonds monétaire international à réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2015. Celle-ci restera toutefois une des régions les plus dynamiques avec une progression attendue du PIB de 4,5 % cette année et de 5,1 % pour 2016, selon les chiffres publiés mardi 14 avril 2015. « Les producteurs pétroliers de la région seront sévèrement affectés (…) tandis que les pays importateurs de pétrole bénéficieront d’une facture pétrolière plus légère, mais ce gain sera dans une large mesure annulé par la baisse des cours des matières premières », selon le FMI.