L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 15/07/2016 – Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger : mobile money, banque, rapport, investissement, corruption, mine, Ren-Lac, coopération, FMI, santé, alerte, OMS.

Côte d’Ivoire – mobile money – rapport

De plus en plus, les épargnants ivoiriens délaissent les banques pour se tourner vers les opérateurs de téléphonie mobile, précise un rapport de la Banque mondiale. «  En 2014, les détenteurs de compte d’argent mobile (24 %) ont dépassé ceux de comptes bancaires (15 %) » précise ce texte, relayé par la presse locale, ce vendredi 15 juillet 2016.

Burkina Faso – mine – corruption

Le Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) a dénoncé la corruption dans le secteur minier du Burkina Faso, à travers une étude publiée ce vendredi 15 juillet 2016 . « Les perceptions et présomptions de la corruption dans le secteur minier au Burkina Faso », cette étude révèle les différentes pratiques qui plombent le développement du secteur des mines. Depuis 2009, l’or est devenu le premier produit d’exportation du Burkina Faso. La contribution du secteur aurifère (12% au PIB) en termes de mobilisation de recettes, a connu un accroissement passant de 9 milliards de FCFA en 2008 à 191,4 milliards de FCFA en 2013.

Afrique de l’ouest – santé – alerte

 « Les pays d’Afrique de l’Ouest et centrale sont en alerte alors que le virus H5N1, une grippe aviaire hautement pathogène, continue de se propager dans la région », a déclaré la FAO dans un communiqué de presse, daté du 13 juillet 2016 qui a averti que la souche pouvait contaminer les humains et les volailles et s’avérer fatale pour les deux espèces.Les derniers foyers du virus H5N1 sont apparus dans des exploitations avicoles au Cameroun. Au total, six pays d’Afrique de l’Ouest et centrale ont lutté contre la grippe aviaire, dont le Burkina Faso, la Côte d’ivoire, le Ghana, le Niger et le Nigeria, a précisé la FAO.

Niger – coopération – FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) vient d’accorder au Niger une aide de  10 milliards FCFA) au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), a annoncé le gouvernement nigérien, le 14 juillet 2016.Cet somme fait suite à l’approbation lundi par le conseil d’administration du FMI de la huitième revue des résultats économiques enregistrés par le Niger dans le cadre de son programme économique et financier, précise le ministère dans un communiqué.

Côte d’Ivoire – investissement- hausse

Les investissements réalisés en Côte d’Ivoire durant le premier semestre 2016 ont atteint 219 milliards FCFA , en progression de 25% par rapport à la même période de 2015, selon des statistiques publiées le 12 juillet par le Centre national de promotion des investissements (Cepici). Selon la même source, 28% de ces investissements sont été réalisés dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, 25% dans l’alimentation et l’agriculture, 16% dans le transport et la logistique, 12% dans le secteur de la collecte et la transformation des plastiques et 5% dans l’hôtellerie, a-ton ajouté de même source.