L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 16/11/2016 – Sénégal, Côte d’Ivoire, Togo, Burkina Faso, Gambie :élections, justice, CPI, budget, Onuci, finance publique, marché monétaire, investissements, coopération.

Sénégal : un retrait de la CPI, n’empêche pas des poursuites (expert)

Le retrait d’un pays de la Cour pénale internationale (CPI) n’empêche pas des poursuites en cas de commission de crimes internationaux a soutenu, mardi à New York, Adama Dieng, conseiller spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour la prévention du génocide.« Ce n’est pas parce que vous êtes retirés de la CPI, même si ce retrait ne sera effectif que dans un an, (…) que vous ne pouvez pas être poursuivi si vous commettez des crimes internationaux, comme prévu dans l’article 6 du Traité de Rome » a dit le diplomate sénégalais, cité par l’Agence de Presse Sénégalaise (Aps). Après l’Afrique du Sud et le Burundi, la Gambie a annoncé le 25 octobre dernier son retrait de la Cour après avoir fait valoir une justice à double vitesse.

Côte d’Ivoire : plus de 4 milliards investis par l’Onuci dans le social

Environ 8 millions de dollars, soit plus de 4 milliards FCFA ont été investis dans la réhabilitation de plusieurs établissements scolaires depuis 10 ans à travers tout le pays, a déclaré la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Aïchatou Mindaoudou, le 15 novembre 2016. cette opération a développé « des caravanes scolaires dans plus de 60 établissements regroupant plus de 4000 élèves autour de la paix, la citoyenneté, les violences basées sur le genre ».

Togo : le gouvernement annonce un équilibre budgétaire pour 2017

Le gouvernement togolais a décidé lundi d’un projet de loi de finances 2017, prévoyant un équilibre budgétaire pour les dépenses et recettes fixées à 1.218,7 milliards de FCFA. Selon le communiqué publié à l’issue du dernier conseil des ministres, les prévisions budgétaires, pour 2017, s’équilibrent en ressources et en charges à 1.218,7 milliard de FCFA. Les ressources sont estimées à 1218,7 milliards contre 962, 8 milliards de francs CFA en 2016, soit une hausse de 26,6% dont les recettes budgétaires, chiffrées à 806,5 milliards de F CFA contre 750 milliards de F CFA en 2016 sont en hausse de 7,5%.

Afrique – Chine – France : lancement d’un fonds d’investissement pour l’Afrique

Un fonds d’investissement sino-française dédié à l’Afrique a été lancé le 15 novembre 2016 en France, rapporte Agence Ecofin. Doté d’un capital initial de 300 millions d’euros (2 milliards d’euros à terme) va servir à financer des projets communs en Afrique et en Asie.

Burkina Faso : Un taux de 110,2 % réalisé pour l’émission d’obligations

Le Burkina Faso a réalisé un taux de 110,2 % pour l’émission d’obligations assimilables du Trésor d’un montant de 35 milliards de FCFA lancé il y a une semaine, selon des informations officielles relayées par APA ce mercredi 16 novembre 2016.Quinze soumissionnaires des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa )ont été enregistrés, pour un montant global de 38,6 milliards FCFA. L’échéance est de 60 mois (novembre 2016 à avril 2021) pour un taux d’intérêt de 6,%, pour une valeur nominale unitaire de 10000 FCFA

Gambie : ouverture de la campagne électorale pour le scrutin présidentiel

La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 1er décembre prochain s’ouvre officiellement ce mercredi 16 novembre 2016, a-t-on appris de source médiatique. Le président sortant, Yahya Jammeh, qui brigue un cinquième mandat, fait face à deux candidats.L’un de ses adversaires, Adama Barro, est investi par une coalition de sept partis politiques de l’oppositionet Mammah Kandeh, est un dissident du parti au pouvoir. La campagne électorale va durer deux semaines, au terme desquels quelque 886 578 électeurs se rendront aux urnes pour choisir entre trois candidats leur prochain président.