L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 18/05/2015 – Mali, Sénégal, Burkina Faso, Niger : Accord d’Alger, CMA, flux financiers illicites, conférence, Obiang Nguema, Casamance, Usa, économie, Assurance, Cima, politique, Bénéwendé Sankara.

Afrique – évasion fiscale – conférence

Des spécialistes internationaux et africains des droits de l’homme et des flux financiers illicites se réunissent du 18 au 20 mai 2015  à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour une conférence  sur les liens entre la transparence financière et les droits de l’homme en Afrique, a appris Ouestafnews auprès des organisateurs. Les flux financiers illicites « aggravent considérablement la pauvreté et l’oppression dans de nombreux pays en voie de développement.» le Global Financial Integrity (GFI), organisateur de la rencontre, estime que les sorties illicites de capitaux représentent 5.5% du PIB annuel de l’Afrique sub-saharienne.

Niger – Visite – Obiang Nguema

Le président équato-guinéen, Théodoro Obiang Nguema Mbasogo effectue depuis le 17 mai 2015  à Niamey au Niger une visite d’amitié et de travail de 48 heures. Ce séjour prend fin ce lundi 18 mai 2015 par une visite au Musée National suivie de la lecture du communiqué final et d’une conférence de presse conjointe, rapporte l’agence nigérienne de presse (ANP).

Mali – Onu – accord d’Alger

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) a rappelé dans un communiqué parvenu à Ouestafnews que la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, le 15 mai 2015 à Bamako devant une dizaine de chefs d’Etat de la sous région «  ne saurait l’engager avant l’aboutissement des discussions prévues après son paraphe ». La rébellion à dominante touareg, dit notamment remarquer «  avec étonnement l’apposition de nouvelles signatures d’individus ou de groupes qui n’ont jamais été ni habilités encore moins reconnus dans le processus ». Le gouvernement du  Mali lui par contre s’est réjoui de la signature dans une déclaration où il a aussi appelé « la communauté internationale à tout mettre en œuvre pour imposer la paix, notamment après l’événement historique du 15 mai ».

Afrique – Assurance – résultats – hausse

Le marché de l’Assurance en Afrique affiche de bons résultats pour l’exercice 2014, selon  Jean-Baptiste N. Kouamé, directeur général de la Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la Conférence inter-africaine des marchés d’assurances (CIMA),  le chiffre d’affaires pour l’année 2014 est de 30 milliards de FCFA, alors que le Plan stratégique 2009-2020 prévoyait 22 milliards, soit  08 milliards de surplus sur la prévision.

Sénégal – Casamance – Usa

Le maire de Ziguinchor (sud), Abdoulaye Baldé, a manifesté son opposition à la nomination d’un « ambassadeur » des Etats-Unis d’Amérique en Casamance (Sud), région en proie à une rébellion armée depuis plus de 30 ans. « Il y a une pluralité d’acteurs dont la communauté Sant’Egidio et les Etats-Unis, qui ont nommé un ambassadeur, ce qui est une première, un ambassadeur dans une région. C’est l’une des choses à revoir. (…) Cela ne se fait pas dans une République », a soutenu M. Baldé lors d’un entretien le 17 mai 2015 avec la  Rfm, une radio privée sénégalaise.

Burkina Faso – Bénéwendé Sankara – élection

L’avocat Bénéwendé Sankara (56 ans) a été désigné dimanche candidat pour la présidentielle d’octobre 2015 des “sankaristes”, un courant politique se réclamant de l’héritage de l’ex-président du Burkina Faso, Thomas Sankara. Agé de 56 ans, Me Sankara, qui n’a aucun lien de parenté avec l’ancien chef de l’Etat, a été choisi lors d’une convention réunissant neuf partis politiques et des associations dits sankaristes, à laquelle plusieurs centaines de personnes ont assisté.