L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 19/06/2014 – Mali, Côte d’Ivoire, Guinée, Sierra Leone, Liberia, Mauritanie, Sénégal : FMI, coopération, médiation, Nord du Mali, Moussa Mara, santé, OMS, Bilan, Ebola, intempéries, salon, monétique

Mali – FMI – coopération – gel

L’aide du FMI au Mali, gelée depuis l’achat par Bamako d’un nouvel avion présidentiel pour 40 millions de dollars, restera bloquée au moins jusqu’en septembre  2014 et la mise en oeuvre d’un audit, a annoncé le Fonds. Le Fonds monétaire international s’était dit mi-mai “préoccupé” par cette acquisition du président Ibrahim Boubacar Keïta et par des contrats passés sans appel d’offres entre le gouvernement et des sociétés privées. En représailles, le Fonds avait décidé de retarder le versement de son prochain prêt au Mali, qui bénéficie depuis décembre d’une ligne de 46 millions de dollars sur trois ans auprès de l’institution.

Mauritanie – Nord Mali – médiation

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a obtenu en mai un cessez-le-feu entre groupes rebelles et armée malienne dans le nord-est du Mali, a affirmé mercredi 18 juin 2014 qu’il n’avait pas pour autant “la prétention” d’être médiateur dans ce pays. « L’action que nous avons eu à mener récemment au Mali est une action ponctuelle qui a visé à obtenir un cessez-le-feu, ce n’est pas un règlement définitif du problème, je n’ai jamais eu la prétention d’être le médiateur dans ce conflit », a déclaré M. Aziz lors d’une conférence de presse à Akjoujt, sa ville natale à 250 km au nord-est de Nouakchott.

Guinée – Liberia – Sierra Leone – Ebola – bilan – OMS

La recrudescence de cas de fièvre hémorragique en grande partie causée par le virus Ebola en Afrique de l’Ouest est due à de nouveaux foyers en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, selon l’ONG Médecins sans frontières (MSF). Selon le dernier bilan fourni par l’OMS, les trois pays totalisent 528 cas de fièvre hémorragique, dont 364 ont été confirmés par des analyses comme étant dus au virus Ebola. Et sur les 528 cas cumulés, on dénombre 337 morts.

Mali – Moussa Mara – démission

Les députés maliens réunis mercredi 18 juin 2014 en session plénière ont examiné la motion de censure contre le gouvernement du Premier Moussa Mara, qui a été rejetée sans surprise par une large majorité, rapporte la presse malienne. La motion de censure avait été déposée le 13 juin à l’Assemblée nationale par le groupe parlementaire Vigilance républicaine et démocratique (VRD,opposition) qui, selon le député et chef de l’opposition parlementaire Soumaïla Cissé, entendait réclamer « la démission du gouvernement, avec à sa tête Moussa Mara », l’estimant « incapable de résoudre les problèmes urgents de l’heure »au Mali.

Côte d’Ivoire – intempéries – décès

Douze personnes sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans des glissements de terrain dus aux fortes pluies qui s’abattent depuis quelques semaines sur Abidjan.
Ces nouvelles victimes portent à 23 le nombre de victimes ayant péri dans de telles circonstances depuis le début de la saison des pluies il y a une quinzaine de jours.« Nous déplorons encore 12 morts » décédés à plusieurs endroits, du fait des « pluies diluviennes », a affirmé à l’AFP le général Fiacre Kili, en charge de l’Office national de protection civile, cité par l’AFP.

Sénégal – Uemoa – monétique

La 4ème  édition du Salon régional monétique s’est ouverte, ce jeudi 19 juin 2014à Dakar, sous l’égide du Groupe interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africaine (GIM-UEMOA), a constaté APA. Créé en 2003, le GIM-UEMOA regroupe huit Etats ouest africains avec plus de 100 banques membres et plus de 3 millions de cartes en circulation.