L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 19/12/2016 : Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Niger : migration, accord, Ue, élections, infrastructures, réforme, économie.

Mali : le gouvernement dément avoir signé un accord avec l’Ue sur le retour des migrants

Le ministre des affaires étrangères, Abdoulaye Diop a démenti les informations selon lesquelles, le Mali a signé un accord de réadmission des migrants avec l’Union européenne(Ue) . « Aucun accord de réadmission de migrants n’a été signé. C’est une désinformation à des fins inavouées » a-t-il souligné, ce lundi 19 décembre 2016 lors d’une conférence de presse à Bamako.

Côte d’Ivoire : les résultats des législatives attendus, ce soir

En Côte d’Ivoire, les résultats des élections législatives sont attendues ce lundi 19 décembre 2016 dans la soirée, selon une annonce faite par  la commission électorale indépendante (CEI). Tenues la veille, ces élections le premier de la IIIe République ivoirienne, après l’adoption d’une nouvelle Constitution en octobre à l’initiative du président Ouattara, réélu un an auparavant pour un deuxième et dernier mandat.

Niger : Issoufou annonce la modernisation de l’économie

Dans le souci de moderniser l’économie nationale, le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé le 18 décembre 2016 , à l’occasion du 58e anniversaire de la proclamation de la République, d’importantes réformes que son gouvernement compte engager très prochainement. Ces réformes concerneront notamment l’administration des Douanes, la direction générale des Impôts et la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique.

Sénégal : démarrage des travaux du Train régional

Le groupe français de BTP et de concessions Eiffage a annoncé ce lundi 19 décembre 2016 le début des travaux de la voie ferrée du futur train express reliant Dakar à son nouvel aéroport international, dans le cadre d’un contrat de plus de 373 millions d’euros.Cette nouvelle ligne ferroviaire de 55 kilomètres reliera la capitale sénégalaise à l’aéroport Blaise-Diagne, via 14 stations, « en 45 minutes, au rythme d’un train tous les quarts d’heure », précise Eiffage dans un communiqué, relayé par l’AFP. Les travaux « sont assortis d’un délai de 41 mois », ajoute le groupe, bien que le président sénégalais Macky Sall ait donné « rendez-vous le lundi 14 janvier 2019 pour l’inauguration » du TER.