L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 20 /10/2015 – Mali, Nigeria, Burkina Faso, Sénégal : attaque, Radisson, transport aérien, Sénégal airlines, putsch, RSP, Yacouba Ouèdraogo, croissance, chute.

Mali – Radisson – attaque

La prise d’otage actuellement en cours à l’hôtel Radisson de Bamako, a fait six morts pour l’instant selon les médias publics maliens alors que l’assaut de l’établissement par les forces de sécurité est encore en cours. Selon la télévision malienne on compte au moins trois otages tués tandis que le Ministère de Sécurité annonce lui la mort de trois parmi les assaillants. Toujours d’après la télévision publique malienne quelques 80 personnes ont pu s’échapper de l’hôtel tandis qu’une centaine de clients et une dizaine d’employés sont encore retenus en otage.

Burkina Faso – arrestation – Yacouba Ouégraogo

L’ex-ministre des sports du président burkinabè déchu Blaise Compaoré, Yacouba Ouédraogo, aussi connu sous le diminutif « Yac » a été arrêté et inculpé  pour son implication présumée dans le putsch manqué du 17 septembre 2015.« Le colonel Yacouba Ouédraogo a été inculpé aujourd’hui et a été amené à la Maison d’arrêt et de correction de l’armée à Ouagadougou dans le cadre de l’enquête sur le coup d’Etat manqué », a déclaré un haut magistrat au Tribunal militaire de Ouagadougou, cité par l’Afp.

Sénégal – transport aérien – Sénégal Airlines

L’Etat va relancer la compagnie aérienne Sénégal Airlines avec l’appui d’un partenaire stratégique, a annoncé le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ soulignant que les discussions « sont assez avancées ».« La situation de Sénégal Airlines est inquiétante, car cette compagnie n’a plus d’avions. Trois options s’offraient à l’Etat : la liquidation, la recapitalisation et la relance avec un partenaire stratégique. L’option finale a été retenue », a-t-il dit, cité par l’APS lors du vote de la Loi de finances rectificative 2015, le 19 novembre 2015 à Dakar.

Nigeria – économie – croissance

La croissance de l’économie nigériane a chuté à 2,84% au troisième trimestre de 2015 contre 6,23% durant la même période de 2014, en raison notamment de la baisse des prix du pétrole sur le marché international, a annoncé le Bureau nigérian des statistiques le 17 novembre 2015. La production de pétrole a atteint 2,17 millions de barils par jour entre le 1er juillet et le 30 septembre de l’année en cours, contre  2,05 millions de barils au cours de la même période de l’année écoulée, a-ton ajouté de même source.