L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 20/02/2015 – Côte d’Ivoire, Sénégal, Ghana, Mali, Uemoa : Trafigura, déchets toxiques, emploi, jeune, Nord Mali, pourparlers, accord.

Côte d’Ivoire – Trafigura – déchets toxiques – plaintes

Plus de 100.000 victimes du déversement de déchets toxiques par le cargo Probo Koala à Abidjan en 2006 ont assigné en justice aux Pays-Bas la société affréteuse Trafigura, réclamant des indemnités et le nettoyage des déchets, rapporte l’AFP.« Il est demandé au tribunal de bien vouloir juger que la société Trafigura Beheer BV est responsable civilement des dommages corporels, moraux et économiques qu’elle a causés aux demandeurs », selon le texte de l’assignation relayé par  l’AFP .Outre l’achèvement des travaux de dépollution, les 110.937 plaignants réclament des indemnisations de 2.500 euros par victime, soit une somme totale de près de 280 millions d’euros. Le déversement des déchets toxiques du Probo Koala en août 2006 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, avait causé la mort de 17 personnes et des dizaines de milliers d’intoxications, selon la justice ivoirienne.

Sénégal – emploi – jeune – FAO

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) vient de lancer  à Dakar, un projet visant la promotion de l’emploi des jeunes dans six pays ouest-africains, à travers le secteur agroalimentaire, selon des informations relayées par Xinhua. Le projet régional est financé à hauteur de 2,3 milliards de francs CFA, par le Fonds fiduciaire africain de solidarité. Il concerne le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée Bissau et le Nigeria.

Mali – cessez-le-feu – accord

L’accord de cessez-le-feu a été conclu le 19 février 2015  à Alger entre Bamako et six groupes armés du nord du Mali, sous les auspices de l’ONU et de l’Algérie, qui mène les pourparlers pour la paix dans cette région. La “déclaration” d’Alger prévoit la cessation “immédiate de toutes formes de violence” et appelle les parties à “s’abstenir de tout acte ou propos provocateurs”, selon le document dont le contenu à été relayé par  l’AFP.

Uemoa – croissance – prévision

Le Gouverneur de la Banque centrale des Etat de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Meyliet Tiémoko Koné, a annoncé, le 19 février 2015, à Abidjan une “forte croissance économique” dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), estimée à 7,2%.