L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 20/08/2014 – Mauritanie, Sénégal, Togo, Guinée, Mali, Côte d’Ivoire: Ebola, politique, Ould Hamedine, économie, sport, justice, Samuel Sarr, BAD, anniversaire.

Mauritanie – remaniement – Ould Hamedine

Le Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz vient, par décret en date de ce jour, de procéder à la nomination de Mr Yahya Ould Hademine, au poste de premier ministre, en remplacement de Moulaye Ould Mohamed Laghdaf qui occupait le poste depuis 2008.

Togo – Asky – Ebola

Asky la compagnie aérienne panafricaine a annoncé mardi sa décision de suspendre ses vols en provenance et en direction de Conakry, la capitale guinéenne. La décision fait suite à la fermeture des frontières aériennes du pays par les autorités dans le but de contrôler le virus Ebola qui continue à se propager dans la sous-région. Ainsi, en raison des préoccupations croissantes à ce sujet et face à toutes ces mesures, «ASKY la compagnie aérienne panafricaine se voit dans l’obligation de suspendre tous ses vols au départ et à destination de la Guinée Conakry », a écrit la direction de la Compagnie, citée par la presse locale.

Sénégal – justice – Samuel Sarr

L’ancien ministre d’Etat, ministre de l’Energie, Samuel Sarr, est gardé-à-vue depuis mardi 19 aout 2014  à Dakar pour offense au chef de l’Etat Macky Sall. Cet ancien ministre libéral, a publié la veille des relevés bancaires en date de juin 2007 attribuant une fortune de 7 milliards FCFA au chef de l’Etat, Macky Sall, , alors qu’il était Premier ministre.

Mali – Guinée – Ebola – économie

Le rythme des échanges est au ralenti sur le corridor Bamako-Conakry en raison de la psychose de l’épidémie de la fièvre Ebola que connaissent certains pays de la sous-région depuis quelques mois, rapporte, mardi, le quotidien national malien «L’ESSOR».Le quotidien rappelle que les autorités maliennes ont pris des mesures de surveillance des mouvements entre les deux pays pour éviter que l’épidémie qui sévit en Guinée passe la frontière. «Le constat fait l’unanimité, les échanges économiques inter frontaliers ont lourdement pâti des incertitudes liées à l’épidémie d’Ebola. Et aujourd’hui, les acteurs du corridor Bamako-Conakry vivent dans une psychose totale. Même si certains sont plus alarmistes que d’autres, la situation est qualifiée de préoccupante par tous et la persistance de la non maîtrise de l’épidémie avec la propagation dans d’autres pays de la sous-région comme la Sierra-Léone, le Liberia et le Nigeria la rend plus inextricable compte tenu de la porosité des frontières», écrit «L’Essor», rendant la surveillance sanitaire moins efficace.

Côte d’Ivoire – Ebola – sport

Le gouvernement ivoirien a annoncé, mardi 19 aout 2014, la suspension « jusqu’à nouvel ordre» de l’organisation des compétitions sportives à caractère international, dans le cadre des mesures de prévention contre l’épidémie de la fièvre hémorragique d’Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest. « Le ministre de la jeunesse, des sports et des loisirs informe les fédérations sportives de la suspension jusqu’à nouvel ordre de l’organisation en Côte d’Ivoire de toutes compétitions à caractère international », indique un communiqué lu sur les antennes de la Radio télévision ivoirienne (RTI, service public).

Afrique – BAD – anniversaire

Le groupe de la Banque africaine de développement (BAD) va célébrer le 4 novembre 2014 à Abidjan, son 50è anniversaire, a annoncé mardi, dans la capitale économique ivoirienne, son Président Donald Kabéruka.«La Banque africaine de développement célèbre, cette année, son 50è anniversaire. Des manifestations publiques ont été organisées tout au long de l’année dans les différents Etats membres. Le point culminant de ce jubilé est la cérémonie officielle prévue le 4 Novembre 2014 à Abidjan et organisée par le Gouvernement ivoirien en partenariat avec la BAD », a déclaré Donald Kabéruka au cours d’une conférence de presse dans ses bureaux à Abidjan.