L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 20/10/2016 – Bénin, Niger, Sénégal, Togo, Côte d’Ivoire : finance islamique, BRVM, industrie, privatisation, coopération, BAD.

 Bénin : cession de six usines à des privés

Le gouvernement béninois a décidé de la cession intégrale de six usines de transformation de produits agricoles et de la cession de la gestion de certains hôpitaux aux privés, dans le cadre du partenariat public-privé, a annoncé le 19 octobre 2016 à Cotonou, le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République, Pascal Koupaki. S’exprimant au cours d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement, le ministre Koupaki, a indiqué, que la décision de cession intégrale des six unités de production agricole a été prise par le gouvernement pour “susciter l’investissement privé dans le secteur agricole”.

Niger : remaniement ministériel, entrée du MNSD

Un remaniement ministériel a eu lieu au Niger le 19 octobre 2016, une nouvelle équipe qui singularise par l’entrée dans la nouvelle équipe gouvernementale, des cadres du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD, parti de l’ancien président Tandja Mamadou), aujourd’hui dirigé par un de ses lieutenants M Seini Oumarou. Cette nouvelle équipe gouvernementale compte 42 membres contre 40 pour la précédente.

Togo -Côte d’Ivoire : plus 700 milliards d’obligations islamiques lancées à la BRVM

Depuis le 18 octobre 2016 , cinq Sukuk d’un montant de 766 milliards FCFA  sont côtés à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) . Ces emprunts, conformes à la Charia, ont été émis par le Togo, la Côte d’Ivoire et le Sénégal. La Bourse d’Abidjan est la première place au monde à admettre à sa cote, le même jour ce type d’emprunts émis en monnaie locale, a indiqué Pierre Goudiaby Atepa, le président du conseil d’administration.

Sénégal : prêt de 28 milliards de la BAD

Le gouvernement sénégalais et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé le 19 octobre 2016 0 Abidjan, un accord de prêt d’un montant de 28,5 milliards F CFA destiné à appuyer la première phase du Programme d’appui aux réformes du développement local au Sénégal.

Sénégal : 28 milliards de bénéfices cumulés pour les banques en 2015

Les établissements bancaires sénégalais ont enregistré des bénéfices de l’ordre de 28 milliards FCFA en fin décembre 2015, contre des pertes d’environ 2 milliards en 2014, a annoncé, mercredi, à Dakar, le directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), Mamadou Camara. Ces résultats positifs ne veulent toutefois « pas dire que les banques prises individuellement ont affiché des bénéfices, puisque 9 banques sur les 23 recensées au Sénégal sont ressorties déficitaires durant l’exercice 2015 », a relevé Mamadou Camara.