L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 21/04/2015 – Mali, Burkina Faso, Nigeria, Côte d’Ivoire : agriculture, filière café, sécurité, combats, Nord du Mali, Afrique, Xénophobie.

Mali – combats – nord du mali

Des combats opposent les Forces armées maliennes aux groupes armés dans le centre du Mali depuis le lundi 20 avril 2015. L’opération qui a débuté à Dogofri à 35km au nord de Nampala, se poursuit. « Deux assaillants ont été arrêtés et quatre motos saisies » a confirmé une source sécuritaire jointe par Sahelien.com. « Une unité de patrouille est tombée dans une position de l’ennemi le week-end dernier. Nous avons constaté que l’ennemi était enraciné sur le terrain, c’est pourquoi nous avons lancé cette opération » a déclaré la même source.

Burkina Faso – Ebola – conférence

Une conférence scientifique sur l’épidémie Ebola a débuté ce 21 avril 2015 à Ouagadougou. “Conférence scientifique sur la maladie à virus Ebola : préparation et riposte un an après” est le thème de cette toute première rencontre qui réunit pour trois jours, une cinquantaine de pays dont une vingtaine d’experts nationaux et internationaux venant de plus de 10 pays. L’objectif général de la conférence scientifique est de contribuer à capitaliser les acquis et les leçons apprises sur la préparation et la riposte apportées à la maladie à virus Ebola (MVE).

Côte d’Ivoire – filière café

Le Centre national de recherche agronomique (CNRA) de Côte d’Ivoire a mis au point une nouvelle variété de café appelée “émergence” à haut rendement qui produit à partir de douze mois. Selon le directeur général du CNRA, le Dr. Yté Wongbé, cette nouvelle variété, qui commence à produire à partir de douze mois, va aider énormément les producteurs et les planteurs de café. Cette autre variété de café robusta a un rendement de 3500 Kg à l’hectare et par an. Les principales caractéristiques de cette nouvelle semence proposée à la filière café sont des gros grains et la croissance lente.


Nigeria – Afrique du Sud – xénophobie

Les Nigérians vivant en Afrique du Sud ont perdu 1,2 million de rands, soit 99.281 dollars américains, dans les attaques xénophobes en cours dans ce pays, selon les informations données par la presse locale.
Selon le consul-général du Nigeria en Afrique du Sud, Uche Ajalu-Okeke, ces pertes font suite au pillages et à l’incendie de leurs commerces, à la destruction de leurs ateliers mécaniques, à l’incendie de 11 véhicules et au vol de deux véhicules, notamment.« Les Nigérians ont fait le bilan des dégâts sur leurs biens et il s’élève à 1,2 million de rands, ce qui sera notifié au gouvernement fédéral pour que des mesures soient prises », a dit le consul-général.