L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 21/06/2016 – Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger : télécommunications, licence, Sonatel, climat, intempéries, culture, cinéma, Fespaco, humanitaire, réfugiés.

Sénégal – télécommunications – 4G

La Société nationale des télécommunications (Sonatel) du Sénégal vient d’acquérir la licence 4G en payant 32 milliards FCFA (environ 54,400 millions de dollars), a révélé ce mardi 21 juin 2016  à Dakar M. Abdou Karim Sall,  le Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). « Ce prix permet à la Sonatel d’obtenir 20 mégas de fréquences dont 10 dans la bande 1800 et 10 dans la bande 800, avec l’obligation de débuter la commercialisation de la 4G dans 2 mois au plus tard à compter de la date d’assignation des fréquences », a ajouté le Directeur général de l’ARTP dans des propos relayés par l’Aps.

Niger – pluie – intempéries

Au moins trois personnes sont mortes et des milliers de têtes de bétail ont été décimés, à la suite de fortes pluies exceptionnelles dans le nord désertique du Niger. Selon les médias locaux, les fortes précipitations ont causé d’importants dégâts matériels et on déplore trois morts à Bazagor (nord-ouest), où il est tombé plus de 115 millimètres d’eau “en quelques heures” .

Côte d’Ivoire – réfugiés

La ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l’Indemnisation des victimes de Côte d’Ivoire, Koné Mariatou, a appelé le 20 juin à Abidjan les Ivoiriens en exil à rentrer au bercail estimant que la paix est revenue dans le pays.« Que nos frères et soeurs réfugiés dans plusieurs pays de la sous-région reviennent au pays, la paix est revenue et le pays les attend », a déclaré Koné Mariatou à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des réfugiés. Près de 250.000 Ivoiriens avaient fui leur pays au plus fort des affrontements post-électoraux qui ont fait officiellement 3.000 morts en Côte d’Ivoire entre fin 2010 et mars 2011. Selon le HCR, au moins 50.000 Ivoiriens vivent encore dans les pays limitrophes, principalement au Liberia, au Ghana et au Togo malgré plusieurs vagues de rapatriement volontaire.

Burkina Faso – Fespaco

Les inscriptions pour la sélection des films de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) prévue pour se tenir du 25 février au 04 mars 2017, sont ouvertes, selon les organisateurs. Pour cette biennale du cinéma africain, les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel sont concernés par deux sections. La section compétition officielle qui est réservée aux films de réalisateurs africains et de la diaspora, comporte les catégories fiction long métrage, fiction court métrage, film documentaire, série télévisuelle, film des écoles africaines de cinéma.