L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 22/04/2014 – Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Afrique, Bénin, investissement, énergie, mines, visite, piraterie maritime

Burkina Faso – mines – investissement

La compagnie minière suisse Glencore Xstrata a décidé de débloquer un montant de 12 millions de dollars pour s’octroyer la mine de zinc de Perkoa et les licences d’exploration de son partenaire Blackthorn Resources, indique Apanews. Selon la même source, Glencore Xstrata va acheter les 27,3% des parts restantes de son partenaire de joint-venture Blackthorn Resources dans le projet et toutes ses licences d’exploration au Burkina Faso.Grâce à cette transaction (10 millions pour les 27,3% de part et 2 millions pour ses licences d’exploration), Glencore Xstrata détiendra désormais à 100% le projet de zinc de Perkoa situé à 120 km Ouagadougou. 
 
Burkina Faso – visite – Singapour

Le Président du Faso séjourne à Singapour, du 21 au 26 avril 2014, pour une visite d’amitié et de travail. Cette visite est présentée par le site web du gouvernement comme« une opération de séduction à l’égard du secteur privé asiatique ». Au cours de son séjour Balise Compaoré présidera un forum des investissements privés du Burkina Faso, ajoute le communiqué du gouvernement burkinabé.

Afrique – télécommunications

Huit grands opérateurs de télécoms, dont Etisalat, Orange et Vodafone, se sont engagés mardi à améliorer l’accès au mobile et aux services internet en Afrique et au Moyen-Orient, en partageant davantage leurs infrastructures dans ces régions.L’initiative est portée par de hauts responsables des groupes Bharti Airtel, Etisalat, MTN, Ooredoo, Orange, STC, Vodafone et Zain, qui regroupent 79 réseaux mobiles à travers 47 pays en Afrique et au Moyen-Orient. Ils «envisagent de coopérer à travers des initiatives de partage d’infrastructures» et «ont pris cet engagement afin de fournir l’accès à internet et à la téléphonie mobile à des communautés rurales non desservies, et afin de faire baisser les prix des services mobiles pour toutes les catégories de la population», selon le communiqué.

Bénin – piraterie maritime

Le gouvernement béninois a décidé de mettre un terme à “l’opération prospérité” de lutte contre la piraterie dans les eaux maritimes béninoises, rapportent des médias locaux.
En septembre 2011, le Bénin et le Nigéria ont décidé de mener une initiative commune, baptisée “Opération prospérité”, constituée d’une patrouille maritime conjointe dont l’objectif est de faire face à la piraterie en hausse dans le Golfe de Guinée.

Côte d’Ivoire – énergie

Le ministre ivoirien du Pétrole et de l’énergie, Adama Toungara a procédé, lundi 21 avril 2013 à Korhogo, au lancement du Programme nationale de distribution des lampes économiques dans la région des Savanes (Nord), en vue de réduire de façon significative les factures des ménages, a constaté l’AIP.
Cette action s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de maîtrise de l’énergie, initiée par le ministère du Pétrole et de l’énergie en vue de soutenir de lutte contre la pauvreté et la cherté de la vie, et permettra aux populations de remplacer les lampes à incandescence dans leurs ménages par des lampes de basse consommation de types fluorescents compacts. Chaque ménage bénéficiera gracieusement de 8 lampes dans le but d’atteindre une moyenne de cinq lampes distribuées par ménage.
 
Burkina Faso – mines – Chine

Le groupe minier indo-chinois Général Nice Ressources (GNR) reproche, à travers, une campagne médias, à l’Etat burkinabé de ne pas respecter ses engagements, dans l’exploitation du manganèse à 400 km au Nord de Ouagadougou, rapporte Apanews ce  mardi 22 avril 2014 auprès des responsables de GNR au Burkina Faso. Cette campagne menée dans un premier temps à travers les réseaux sociaux, cible les participants au forum des investissements privés du Burkina Faso, du 21 au 26 avril à Singapour.GNR promet d’ailleurs, « de mettre en ligne d’autres documents, avec cette fois-ci des informations financières qui prouvent que des gens ont détournés des sommes, et comment le président du Burkina Faso est impliqué à travers des compagnies hors du Burkina » ajoute la même source.