L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 23/02/2016 – Côte d’ivoire, Burkina Faso, Sierra Leone, Sénégal : Blaise Compaoré, nationalité, élections, Mahamadou Issoufou, industrie, foncier, Socfin, BID, coopération.

Côte d’Ivoire – Burkina Faso – Blaise Compaoré

L’ex-président burkinabè Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire depuis sa chute en 2014, a obtenu la nationalité ivoirienne après en avoir fait la demande, ont rapporté ce mardi 23 février 2016, les médias nationaux. « M. Compaoré Blaise, né le 3 février 1951 à Ouagadougou (…) est naturalisé ivoirien », établit un décret publié dans le journal officiel ivoirien le 18 janvier 2016, mais rapporté par les médias ivoiriens mardi. Ce décret, signé par le président ivoirien Alassane Ouattara, est cependant daté du 17 novembre 2014, soit moins d’un mois après la chute de M. Compaoré le 31 octobre 2014 par une insurrection populaire, à l’issue de 27 ans de règne.

Niger – élections – résultats

Le président sortant recueille 40,18% des voix. L’opposant Hama Amadou, emprisonné pour une affaire de trafic présumé de bébés est second avec 29,17 % des suffrages , selon les premiers résultats publiés par la Commission électorale indépendante (Ceni). ces résultats ne concernent que 20 communes sur un total de 308 que compte le Niger.

Sierra Leone – Bolloré – Greenpeace – Socfin

Sur la base d’une enquête dénommée «  Menaces sur les forêts africaines », l’Ong Greenpeace exhorte les dirigeants de la Socfin (détenue à 38,75% par le groupe Bolloré) de s’engager immédiatement contre la déforestation. En Sierra Léone, le scandale des milliers d’hectares concédés à Socfin dans le sud du pays, n’est pas encore éteint.

Sénégal – coopération – agriculture – hydraulique

Le Sénégal et la Banque islamique de développement (BID) ont signé, deux conventions d’un montant de 132,2 milliards FCFA pour le financement de deux projets majeurs, rapporte une source officielle. La première convention porte sur le financement du projet d’approvisionnement en eau potable de la ville de Dakar pour un montant de 87,2 milliards FCFA. La deuxième convention de financement a été conclue avec la Société Islamique pour le financement du Commerce International (ITFC) au titre du financement de la campagne de collecte –commercialisation de l’arachide 2015-2016, pour un montant de 45 milliards FCFA, souligne le communiqué du ministère sénégalais des Finances.