L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 23/03/2016 – Burkina Faso, Niger, Côte d’Ivoire, Mali : Issoufou, élections, résultats, Grand-Bassam, sécurité, frontières, finances publiques, Kidal, forum, Nord du Mali.

Burkina Faso – finances 

Le gouvernement burkinabè a adopté, le 22 mars 2016, le projet de loi de finances rectificative qui dégage un besoin de 302 milliards FCFA pour le budget gestion 2016. Le gouvernement qui a marqué son accord pour la transmission du projet de loi à l’Assemblée nationale, a indiqué qu’il porte sur les préoccupations relatives à la mise en œuvre des actions prioritaires du gouvernement, notamment la prise en compte des questions sécuritaires et des mesures d’urgence dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’emploi des jeunes.Le projet de loi rectificative concerne également les engagements vis-à-vis des partenaires sociaux, pris par le gouvernement de la transition et qui n’avaient pas été budgétisés.

Niger – Mahamadou Issoufou – élections

Mahamadou Issoufou a été réélu au second tour de l’élection présidentielle nigérienne, selon les résultats globaux provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante mardi. Le président sortant remporterait 92,49% des suffrages. Mahamadou Issoufou a remporté le second tour de la présidentielle nigérienne, selon les résultats globaux provisoires communiqués par la Ceni.

Côte d’Ivoire – Hamed Bakayoko – sécurité

Le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, a annoncé de nouvelles mesures à la suite de l’attaque terroriste de Grand-Bassam qui a fait une vingtaine de morts et plusieurs blessés.« La Côte d’Ivoire ne laissera pas rentrer sur son territoire, une personne si elle n’a pas un document fiable (biométrique)», a fait savoir le ministre d’Etat Hamed Bakayoko qui s’exprimait face à la presse sur les avancées de l’enquête relative au premier attentat terroriste de l’histoire de la Côte d’Ivoire.« C’est une nébuleuse(…) une menace invisible », a reconnu M. Bakayoko qui a par ailleurs indiqué que 279 agents en civils et 10 000 forces de défense et de sécurité sont déployés sur l’ensemble du territoire national pour la sécurisation des populations.

Mali – Kidal – Forum

Le Forum de Kidal pour la paix et la réconciliation nationale, prévu du 27 au 30 mars 2016, a été reporté sine die, selon un de ses principaux participants, Fahd Ag Almahamoud, secrétaire général du Gatia (un des groupes signataires de l’accord de paix).Ce forum, jugé “décisif pour le retour de l’administration et des forces armées maliennes à Kidal” (nord du Mali), devait être organisé par les ex-groupes armés de la CMA et Plateforme.