L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 23/12/2014 – Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Burkina Faso : coopération, procès Gbagbo, CPI, artisanat, grève, administration

Côte d’Ivoire – arrestation   
 
La procureure de la Cour pénale internationale a demandé lundi aux juges de joindre les affaires contre l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son proche Charles Blé Goudé afin de pouvoir tenir un seul et unique procès contre les deux accusés. « Joindre les affaires contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé est dans l’intérêt de la justice et de l’économie judiciaire », a affirmé la procureure Fatou Bensouda.
 
Mali – Chine – accords
 
La Chine a signé avec le Mali deux accords de financement dont un don et un prêt sans intérêt, rapporte le quotidien national ‘l’Essor’. Selon la même source, par le premier accord, le gouvernement chinois met à la disposition de notre pays, à titre de don, une enveloppe de 200 millions de yuans Renminbi, soit environ 16 milliards de FCFA. Quant au second accord, il d’agit d’un prêt sans intérêt d’un montant de 100 millions de yuans soit environ 8 milliards FCFA.
 
Sénégal – artisanat – finance
 
Le chef de l’Etat Macky Sall a annoncé lundi 21 décembre 2014 que son gouvernement mettra à la disposition des artisans un financement de 2 milliards et demi FCFA pour l’année 2015 et le même montant en 2016 et 2017, pour un montant global de 8 milliards  FCFA destinés à accompagner l’artisanat en infrastructures et formation des acteurs.
 
Burkina Faso – grève – administration
 
Une centaine de travailleurs du ministère des Infrastructures et des Transports, ont observé un arrêt de travail ce mardi 23 décembre 2014, pour exiger la démission de leur nouveau ministre de tutelle, Moumouni Diéguimdé, qui selon eux ne remplit pas les critères de la charte de la transition, rapporte la presse locale.

Afrique – Sahel – développement
 
La Banque mondiale a approuvé un financement de 170 millions de dollars (environ 85 milliards FCFA) pour le développement de cinq pays africains, à savoir quatre pays du Sahel (Mali, Niger, Mauritanie et Tchad) ainsi que la Côte d’Ivoire. Un volet important de ce programme est consacré aux populations féminines de ces pays où règne l’insécurité dans certaines zones.