L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 23/12/2016 : Burkina Faso, Bénin, Niger, Côte d’Ivoire, Gambie : investissements étrangers, coopération, culture, hommage, administration, Yahya Jammeh, orpaillage.

Afrique – Chine : les investissements chinois en hausse de 31%

Les investissements chinois en Afrique ont atteint 2,5 milliards de dollars durant les dix premiers mois de 2016, ce qui représente une hausse de 31% par rapport à la même période de 2015, selon l’agence de presse Xinhua, qui cite le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Sun Jiwen. Selon la meme source 10% de ces investissement ont été absorbé par le secteur des manufactures.

Côte d’Ivoire : une rue d’Abidjan baptisée du nom de l’écrivain Bernard Dadié

Une rue d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne, a été baptisée ce vendredi 23 décembre 2016 du nom de l’écrivain et homme politique Bernard Dadié, surnommé le « père des lettres ivoiriennes ».Cité par l’AFP, le ministre ivoirien de la Culture Maurice Bandama a salué en lui un “héros centenaire” lors de la cérémonie d’inauguration en présence d’hommes de lettres et d’universitaires.

Burkina Faso : quatre morts dans un site d’orpaillage

Quatre personnes ont été tuées lors d’un  éboulement survenu sur un site d’orpaillage dans le village d’Oualga (Nord), apprend-on de source médiatique locale. L’âge des victimes de l’éboulement varierait entre 15 et 30 ans. Quant au seul blessé et dont la vie ne serait pas en danger, il est âgé de 11 ans.

Bénin : 78 fonctionnaires titulaires de faux diplômes   

La justice nigérienne a diligenté une enquête sur une affaire de présumés faux diplômes de baccalauréat délivrés à des citoyens béninois , rapporte  la rédaction internet  du magazine panafricain jeune Afrique. L’affaire a éclaté après que la Direction du contrôle et des équivalences de diplômes (DCED) du Bénin a rendu publique une liste de 78 fonctionnaires béninois détenteurs de faux diplômes, dont 69 présentant un bac nigérien.

Gambie : les Etats ACP invitent Jammeh à la raison

Le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) invite le président sortant Yahya Jammeh à accepter « sans réserve » la volonté du peuple gambien « clairement » exprimée dans les résultats de l’élection présidentielle du 1-er décembre 2016. Dans une déclaration relayée par l’Agence de presse sénégalaise (APS), le Groupe ACP se joint à la Communauté internationale, pour condamner la « décision du président sortant Jammeh de contester les résultats du scrutin ».