L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 24/09/2015 – Sénégal, Burkina Faso, Nigeria, Togo : La Mecque, bousculade, banque, Afrexim Bank, Ecobank, Emprunt, transition, Michel Kafando.

Sénégal – pèlerinage – bousculade

Des Sénégalais figurent parmi les pèlerins victimes de la bousculade qui a eu lieu ce jeudi 24 septembre 2015 à Mouna, près de La Mecque, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (Aps) sans préciser leur nombre. Les mêmes sources font état de blessés parmi les pèlerins sénégalais. Selon, l’Aps, les responsables du Commissariat général au pèlerinage et la commission médicale du Sénégal procèdent encore aux recoupements pour vérifier le nombre exact de victimes. Une bousculade a fait au moins  100 morts, de différentes nationalités, et autant de blessés , selon divers bilans provisoires.

Togo – Ecobank – Deutsche Bank – Emprunt

Ecobank Transnational Incorporated a obtenu une facilité de 285 millions $ de la Deutsche Bank AB, qui a agi à côté d’autres banques, en qualité de principal arrangeur dans le cadre d’un emprunt syndiqué international, pour le compte du groupe bancaire panafricain. Cette nouvelle opération porte à 535 million de dollars, le montant total des facilités obtenues par ETI  à travers la banque allemande depuis décembre 2014.Les conditions attachées à cette facilité n’ont pas été rendues publiques. Le communiqué publié par Ecobank sur le marché financier nigérian indique simplement que l’opération a été sur-souscrite et que les offres ont été délibérément limitées au montant mobilisé. La facilité a une maturité d’un an et devrait servir, selon Ecobank, à refinancer certaines dettes déjà existantes.

Nigeria – Afreximbank

Le nouveau président de la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), Benedict Okey Oramah, a annoncé dans un entretien publié le 21 septembre 2015 par le quotidien égyptien Daily News que cette institution financière panafricaine envisage prochainement de porter son capital de 1,2 milliard de dollars à 2 milliards de dollars. « Le capital d’Afreximbank est d’environ 1,2 milliard de dollars et nous avons l’intention de l’augmenter à 2 milliards de dollars bientôt», a déclaré M. Oramah qui a pris ses nouvelles fonctions le 21 septembre 2015. Le banquier nigérian qui remplace l’Ivoirien Jean-Louis Ekra à la tête d’Afreximbank a également fait savoir que son institution vise des actifs d’une valeur de 7 milliards de dollars à la fin 2016, contre 6,3 milliards actuellement.

Burkina Faso – Michel Kafando

Le président burkinabé renversé par un coup d’Etat il y a une semaine a repris mercredi 23 septembre 2015, les rênes du pouvoir, un grand pas en avant vers une fin de crise au Burkina Faso, le chef des pustchistes reconnaissant avoir eu “tort”.Michel Kafando a été officiellement rétabli dans ses fonctions, ainsi que le Premier ministre, le lieutenant-colonel Isaac Zida, l’ensemble du gouvernement et l’assemblée intérimaire lors d’une cérémonie en présence de chefs d’Etat de la région à Ouagadougou.M. Kafando a rappelé que l’organisation d’élections démocratiques demeurait “l’objectif primordial” de la transition.

Burkina Faso – Gibert Dienderé

« Le putsch est terminé, on n’en parle plus », a déclaré à la presse le chef des putschistes au Burkina Faso, le général Gilbert Diendéré. « Le plus grand tort a été d’avoir fait ce putsch”, a ajouté l’ancien bras droit de l’ex-président Blaise Compaoré. « Aujourd’hui, quand on parle de démocratie, on ne peut pas se permettre de faire des actions de ce genre ». Le coup d’Etat « s’est fait compte tenu d’un certain nombre de raisons que nous avons évoquées lors de la proclamation (du putsch). Nous avons vu ce qui s’est passé. Nous avons su que le peuple n’était pas favorable. C’est pour ça que nous avons tout simplement abandonné », a-t-il expliqué.