L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 24/11/2016 : Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée : justice, procès, Amadou Sanogo, agriculture, jeunesse, environnement, climat, banque.

Mali : les avocats du général Sanogo demandent un report du procès de leur client

Le Collectif des avocats de la défense du général Amadou Haya Sanogo demande le report du procès de leur client pour cause d’irrégularités. « En effet, comment médiatiser la tenue d’un procès en assises, alors que les accusés n’ont pas été cités à comparaître dans le délai légal minimum avant la tenue desdites assises ? » questionnent les avocats du général Sanogo.« La tenue de ce procès le 30 novembre 2016 à Sikasso constituera sans nul doute une violation grave des droits que la Constitution du Mali et notre code de procédure pénale reconnaissent à tout citoyen: le droit des accusés à un procès équitable, notamment le respect scrupuleux des délais de citation et de comparution des témoins ».ajoutent-ils dans leur communiqué.

Burkina Faso : prêt de 38 millions d’euros de la BAD à Coris Bank

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé mercredi à Abidjan, l’octroi, par le biais de son guichet du secteur privé, d’une ligne de crédit (LDC) de 38 millions d’euros à Coris Banque internationale (CBI) au Burkina Faso. Les fonds de la LDC seront destinés en priorité au financement des besoins en capitaux à moyen et long terme d’une quarantaine d’entreprises, majoritairement des PME/PMI ainsi que quelques instituts de microfinance (IMF), rapporte un communiqué de presse de la BAD.

Guinée : un projet de 215 millions de dollars pour sauver le fleuve Niger

Les neufs pays riverains du fleuve Niger sont en conclave a Conakry depuis le début de la semaine pour discuter d’un projet de protection des populations riveraines du fleuve Niger, a-t-on appris de source médiatique locale. Ce projet dont le cout est estimé à plus de 215 millions de dollars, va permettre de lutter contre l’ensablement, principal danger qui menace l’existence de cours d’eau que plusieurs pays ouest africains ont en partage.

Côte d’Ivoire – Afrique : la Fida appelle à l’autonomisation des jeunes ruraux
 
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) appelle les Etats d’Afrique de l’Ouest et du Centre à miser sur l’autonomisation « des jeunes ruraux pour lutter contre la pauvreté dans cette région où ils représentent plus de 75% de la population. Le FIDA, en collaboration avec la Banque mondiale a présenté, le 23 novembre 2016 à Abidjan, un rapport sur le développement rural 2016 intitulé “Promouvoir une transformation inclusive du monde rural ». « Le chômage des jeunes, l’insécurité foncière et la fragilité de certaines filières agricoles constituent les principaux obstacles à l’élimination de la pauvreté et des inégalités en Afrique de l’Ouest et centrale », précise le document dont le contenu à été relayé par l’Agence de presse sénégalaise (Aps).