L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 26/02/2016 – Niger, Côte d’Ivoire, Mali, élections, résultats, Mahamadou Issoufou, agriculture, céréales, production, société, apatridie, BAD, émissions.

Niger – élections – résultats

Cinq jours après les élections présidentielles, premier tour, couplées aux législatives, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du Niger a programmé la proclamation des résultats globaux provisoires pour l’après-midi de ce vendredi 26 février 2016, rapportent des sources médiatiques. Jusqu’ici les résultats partiels provisoires publiés qui donnaient une avance confortable au président sortant Mahamdou Issoufou sont rejetés par la coalition de l’opposition.

Mali – production – céréales – hausse

La production céréalière du Mali pour la campagne agricole a augmenté de 15% en 2015, selon les résultats de l’enquête agricole de conjoncture qui font état d’une production de plus de 8450000 tonnes de céréales contre 690.0000 tonnes en 2014. Kassoum Denom, le ministre de l’Agriculture attribue cette hausse au relèvement de 15% du budget alloué à ce secteur et à l’encadrement technique dont les producteurs ont pu bénéficier.

Côte d’Ivoire – BAD – émissions

La Banque africaine de développement (BAD) a lancé avec succès une émission obligataire globale de trois ans d’un montant d’un milliard de dollars US arrivant à échéance le 4 mars 2019, indique  un communiqué de l’institution bancaire continentale. Selon la même source il s’git ici d’une  transaction a été arrangée par BNP Paribas, HSBC, J.P. Morgan et Nomura, avec Société Générale comme co-arrangeur, énonce un communiqué de la BAD publié jeudi. Cette transaction représente la première émission globale de référence de la BAD cette année suite à l’émission inaugurale réussie de titres à taux flottant de 650 millions de dollars US effectuée en fin Janvier 2016.

Afrique – Cedeao – apatridie

La Déclaration d’Abidjan sur l’éradication de l’apatridie dont on célébrait le 25 février 2016, le premier anniversaire a permis à environ 22.000 personnes dans la région d’obtenir des documents d’identité, selon un communiqué du HCR. Adoptée le 25 février 2015 par les membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) lors d’une conférence ministérielle organisée par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et la Cedeao, la Déclaration contient 25 engagements. Elle souligne, entres autre, l’importance pour les Etats de faire leur possible pour que chacun dans la région ait une nationalité reconnue, a précisé le HCR dans un communiqué de presse.