L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 26/05/2016 – Burkina Faso, Togo Bénin, Nigeria : élections , résultats, coopération, frontières, visa, économie, diplomatie, finance, Uemoa-titres.

Burkina Faso – élections

Au Burkina Faso, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, le parti présidentiel) a obtenu 11.167 conseillers élus sur 19.222 postes à pourvoir, arrivant loin devant l’Union pour le progrès et le changement (UPC) qui a remporté 3.051 sièges de conseillers, selon les résultats provisoires publiés, le 26 mai 2016 par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Les résultats définitifs de ce scrutin tenu le 23 mai seront prononcés par le Conseil d’Etat après la période de contentieux ouverte pour une semaine.

Nigeria – visa – exemption

Le Nigeria va signé bientôt une politique d’exemption de visas avec huit pays africains, indique le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama dans un note parvenu à Ouestafnews. A travers cette mesure, le gouvernement compte essentiellement dynamiser les relations économiques avec ses partenaires. Toutefois, le ministre dans son discours n’a pas cité les pays concernés.

Togo – finance – trésor

Le Togo va émettre des bons de trésor d’un montant de 20 milliards  FCFA  (environ 34 millions de dollars), a annoncé l’agence régionale ouest-africaine de planification de la dette UMOA-Titres. L’émission prévue le 25 mai 2016  arrivera à échéance le 23 mai 2018, a-t-on ajouté de même source. Ces bons de trésor, qui auront des taux d’intérêt multiples, seront proposés aux investisseurs des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) en unités d’un million de francs CFA lors d’une adjudication organisée par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).

Togo – Bénin – coopération  

Le Togo et le Bénin, qui partagent le fleuve Mono et envisagent de créer un organe de gestion commune du Bassin, organisent du 25 au 27 mai 2016 à Lomé un atelier de validation de l’étude relative à la constitution d’une plateforme des Organisations de la société civile (OSC) du bassin du Mono. Cette étude menée par le Centre de coordination des ressources en eau de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CCRE-CEDEAO) a pour but d’assurer l’implication de la société civile dans la mise en place de l’Autorité du Bassin du Mono (ABM).