L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 26/06/2014 – Mali, Nigeria, Mauritanie, ONU, UA, Minusma, agriculture, FAO : Défense, Don, santé, Ebola, coopération, Banque, régulation.

Mauritanie – Etats-Unis – Sécurité – don

Le gouvernement américain vient de faire don de deux avions militaires aux forces de l’air mauritaniennes, a annoncé l’armée mauritanienne dans un communiqué du gouvernement relayé par Xinhua. Les deux appareils de type Cessna C280D d’un coût de 21 millions de dollars Us ont été remis officiellement par le général Michael Kingsley, chef d’état-major du Commandement militaire américain pour l’Afrique (AFRICOM), au général de brigade Hanena Ould Sidi, chef adjoint de l’état-major général des armées de Mauritanie.

Nigeria – banque – marché de change

La Banque centrale du Nigeria (CBN) a publié les nouvelles directives pour l’exploitation des Bureaux de change (BDC), qui devront disposer d’un capital minimum de 10 millions de nairas, soit 61.000 de dollars, à 35 millions de nairas, soit  213.000 dollars.« La caution obligatoire est réévaluée à 35 millions de nairas et doit être déposée dans un compte sans intérêt de la CBN après obtention de l’Accord de principe’, précise le communiqué de la banque, relayé par la Pana.Dans le cadre de ces nouvelles conditions, les BDC agréés doivent verser des frais de demande de 100.000 nairas (600 dollars), des droits de licence de 1 million de nairas (6.000 dollars) et des taxes de renouvellement annuel de 250.000 nairas (1.500 dollars).

Afrique de l’ouest – agriculture – FAO

Le Fonds fiduciaire africain de solidarité administré par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a donné le feu vert mercredi 25 juin 2014 à quatre nouveaux projets, lors d’une cérémonie durant le sommet de l’Union africaine qui se déroule à Malabo, en Guinée Equatoriale, cette semaine.Le président de la Guinée équatoriale, Obiang Nguema Mbasogo, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et le directeur général de la FAO José Graziano da Silva étaient présents. Les projets, d’un montant de 16 millions de dollars, porteront sur 24 pays d’Afrique occidentale, centrale, orientale et australe et seront ciblés sur l’emploi des jeunes et la malnutrition, les maladies animales transfrontières, la salubrité des aliments et la sécurité alimentaire urbaine.

Mali – Minusma – prolongement

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté  une résolution qui prolonge pour un an la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), soit jusqu’au 30 juin 2015, et définit ses tâches prioritaires, notamment l’appui au dialogue politique national.Dans sa résolution, le Conseil de sécurité maintient l’effectif maximum autorisé de la Mission à 11.200 militaires et à 1.440 policiers.

Afrique de l’ouest – Ebola – aide

La Commission européenne a annoncé une nouvelle aide d’urgence de 500.000 euros pour l’Afrique de l’Ouest, en vue d’aider à endiguer l’épidémie d’Ebola en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. L’intervention de la Commission européenne à cette fin est ainsi portée à 1,9 million d’euros. « C’est la pire épidémie jamais vue de l’une des maladies les plus mortelles contre l’homme, nous ne pouvons pas baisser la garde », a estimé Kristalina Georgieva, commissaire européenne à la coopération internationale, à l’aide humanitaire et à la réponse aux crises.

Mali – bailleurs de fonds – suspension

Après le Fonds monétaire international, c’est au tour de la Banque mondiale d’annoncer le report du versement de son aide au Mali, rapporte Jeuneafrique.com. Une revue de la gestion par Bamako de ses finances publiques est en cours. L’affaire de l’achat du jet présidentiel d’Ibrahim Boubacar Keïta et des contrats passés sans appel d’offres entre le gouvernement et des sociétés privées n’en finit pas d’empoisonner les relations de Bamako avec les bailleurs de fonds internationaux.
 
Afrique – UA – Armée

Les chefs d’Etat et de gouvernements africains ont soutenu le projet de création d’une force africaine en attente bien équipée qui pourra être déployée sur les nouvelles zones de conflits.A l’occasion du 10e anniversaire du Conseil de l’UA pour la paix et la sécurité marqué à Malabo, en Guinée équatoriale, les dirigeants ont affirmé que l’Afrique avait besoin d’une force déployable en attente pour relever les nouveaux défis sécuritaires du continent.