L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 27/10/2016 – Gambie, Burkina Faso, Mali, Bénin, Niger : CPI, retrait, secteur minier, rapport, Randgold, fiscalité, MCC, coopération.

Gambie : après le Burundi, et l’Afrique du Sud, Jammeh quitte la CPI

La Gambie va se retirer de la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé mardi soir son ministre de l’Information Sheriff Bojang, après des décisions similaires de deux autres pays africains, le Burundi et l’Afrique du Sud. Dans une déclaration à la télévision nationale reprise sur les réseaux sociaux et diffusée sur YouTube, le ministre a accusé la CPI de « persécution envers les Africains, en particulier leurs dirigeants », alors que selon lui « au moins 30 pays occidentaux ont commis des crimes de guerre » depuis la création de cette juridiction sans être inquiétés.

Burkina Faso : plus de 500 milliards perdus à cause de la mauvaise gestion du secteur des mines

Le secteur minier burkinabé a enregistré une perte 551 milliards FCFA entre 2005 et 2015, liées à la mauvaise gestion des titres miniers, c’est qu’a révélé les résultats d’une enquête parlementaire, ce mois d’octobre 2016. L’enquête a concerné douze mines en exploitation, deux sites d’orpaillage, trois sites semi-mécanisés et deux sites de carrière.

Mali : Randgold en règle avec le fisc

Le producteur d’or sud-africain Randgold a payé une partie des impôts réclamés par l’Etat malien et pu en conséquence rouvrir ses bureaux à Bamako, fermés par le gouvernement en raison de ce contentieux. Selon la Direction générale des impôts (DGI), citée par l’AFP, le minier sud-africain, a versé 15 milliards FCFA.

Bénin : le gouvernement décidé à mettre fin au racket policier

Le gouvernement béninois a pris de nouvelles dispositions en vue de lutter contre le rançonnement policier sur les routes du pays, indique un communiqué gouvernemental publié soir à Cotonou, la capitale économique béninoise. « Dans le cadre des fouilles de véhicules résultant des opérations de sécurité, de récurrentes et concordantes plaintes parviennent à M. le Président de la République et font état de rançonnements dont les populations seraient victimes de la part des éléments des Forces de Défense et de Sécurité », indique le communiqué publié le 25 octobre 2016.

Niger : plus de 200 milliards obtenu du MCC

Le gouvernement américain à travers Millenium Challenge Corporation (MCC), va mettre à la disposition du Niger 437 millions de dollars, soit 253,5 milliards FCFA sur cinq ans pour financer des projets principalement dans l’agriculture, l’élevage et l’emploi des jeunes dans le cadre du programme Compact. Le parlement nigérien a voté lundi dernier une loi pour approuver l’accord signé entre les gouvernements nigérien et américain, le 29 juillet dernier à Washington, à travers le MCC.