L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 28/05/2014 – Mali, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Salifou Nébié, fiscalité, Moussa Mara, démission, énergie.

Mali – Mara – démission

Le premier ministre malien, Moussa Mara a écarté toute idée de démission de son poste suite à la défaite de l’armée face au groupes armés à Kidal. « c’est de ne jamais abandonné une situation difficile. Pour moi cela peaufine à la lâcheté. Et il ne m’est jamais venu à un instant l’idée de démissionner. Je n’ai pas l’intention d’abandonner l’ensemble des Maliens dans cette période difficile. Je suis là et bien là » a fait savoir Moussa Mara. Sa démission est réclamée depuis quelques jours par une partie de l’opposition notamment le parti URD de Soumalila Cissé, qui le juge responsable de la débâcle de l’armée à Kidal qui a couté la vie à une cinquantaine de soldats ainsi qu’ à des fonctionnaires maliens. Cependant la polémique n’a pas laissé indemne le gouvernement puisque le ministre de la Défense Soumeylou Boubèye Maiga a lui démissionné, le 27 mai 2014.

Burkina Faso – Salifou Nébié – décès

L’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS, opposition) condamne avec la dernière énergie la mort suspecte du juge constitutionnel Salifou Nébié, un décès que le parti qualifie d’’assassinat crapuleux’’, selon une déclaration relayé par l’agence de presse africaine (APA).« L’UNIR/PS ne peut que regretter le meurtre perpétré sur le juge Nébié Salifou qui fut par ailleurs un célèbre juge des Tribunaux populaires de la révolution (TPR), un homme de conviction, un homme franc, courageux et travailleur qui a mis toute son existence au service de l’Etat dont il a été un fidèle serviteur », peut-on lire dans la déclaration relayée par APA. La mort de Salifou Nébié, juge au Conseil constitutionnel est intervenue dans la nuit du 24 au 25 mai, à Saponé, environ 50 kilomètres au sud de Ouagadougou.

Côte d’Ivoire – recettes – fiscalité

Les ressources collectées par l’Etat ivoirien au premier trimestre 2014, se sont élevées à 1040,3 milliards de FCFA, pour des prévisions de 793,8 milliards, soit 246,4 milliards de FCFA de plus-values, rapporte APA.

Côte d’Ivoire – électricité – coût

Le gouvernement ivoirien a annoncé mardi 27 mai 2014, une mesure de réduction du coût d’abonnement à l’électricité pour accroître l’accès des populations à cette source d’énergie. La mesure du gouvernement réduit sensiblement le coût d’abonnement qui passe de 150 mille FCFA à 1000 FCFA.