L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT – 29/06/2016 – Sierra Leone, Sénégal, Bénin, Côte d’Ivoire, Burkina Faso : pêche illégale, rapport, référendum, réforme, Constitution, infrastructures, Cedeao, eau, intégration, fleuve Niger.

Sénégal – Sierra Leone – pêche illégale – rapport

En 2012, la pêche illégale a représenté un manque à gagner de 300 millions de dollars pour le Sénégal, soit 2% de son produit intérieur brut (PIB).et la Sierra Leone au cours de la même année a perdu  29 millions de dollars (plus de 26 millions d’euros), selon un rapport intitulé “Le poisson manquant d’Afrique de l’Ouest”, publié ce mercredi 29 juin 2016 par  l’Overseas Development Institute (ODI), un groupe de réflexion britannique spécialisé dans le développement et porCausa, une organisation espagnole de journalisme d’investigation.

Bénin – réforme – référendum

Le président béninois Patrice Talon a annoncé, le 28 juin 2016 la tenue d’un référendum sur la réforme constitutionnelle avant l’année prochaine. Cette annonce a été faite lors de la réception du rapport la Commission nationale technique chargée des réformes politiques et institutionnelle mis en place il y a un mois.

Côte d’Ivoire  -Intégration – Cedeao

Une table ronde sur les financements d’infrastructures économiques d’intégration aura lieu prochainement dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan. L’information a été donnée le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan (photo), lors de la cérémonie d’inauguration des nouveaux bureaux de la représentation permanente de la Cedeao à Abidjan, le 27 juin 2016. La date précise de cette table ronde n’ayant toutefois pas encore été indiquée.

Sénégal  –  loi – Conseil constitutionnel

L’Assemblée nationale du Sénégal ,  a adopté majoritairement le 28 juin 2016 à la majorité la loi organique relative sur la composition du nouveau Conseil Constitutionnel qui passera désormais de cinq à sept membres dont deux choisis par le président de la république sur proposition du parlement. A la faveur de la nouvelle loi, le champ des compétences du Conseil constitutionnel est élargi au contrôle de constitutionnalité des lois organiques avant leur promulgation et à la connaissance des exceptions d’inconstitutionnalité pouvant être soulevées devant la Cour d’appel ou la Cour suprême.

Burkina Faso – eau – intégration

La Banque mondiale va contribuer à hauteur de 450 millions de dollars, soit plus de 261 milliards FCFA, à la gestion des ressources en eau dans le bassin du Niger, , à l’issue d’un atelier régional de l’Autorité du bassin du Niger (ABN), tenu à Ouagadougou. Au cours de l’atelier ouvert la veille dans la capitale burkinabè, les participant ont examiné et validé la note conceptuelle de la seconde phase du Programme de développement des ressources en eau et de gestion durable des écosystème dans le bassin du Niger. L’objectif est d’assurer de meilleures conditions de l’ensemble des neuf pays membres de l’ABN.