L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 29/08/2014 – Sénégal, Côte d’Ivoire, Nigeria, Guinée : Ebola, Commerce, politique, FPI, Congrès, Justice, CPI, Simone Gbagbo.

Sénégal – Ebola – cas

Le Sénégal par la voix de son ministre de la santé Pr.Awa Marie Coll-Seck a confirmé ce vendredi 29 août 2014, l’existence d’un premier cas d’Ebola dans le pays sur la personne d’un jeune guinéen (21 ans), actuellement mis en quarantaine à l’Hôpital de Fann à Dakar. Pour le ministre, il s’agit là d’un cas « importé » puisque le malade a contracté le virus en Guinée avant d’entrer au Sénégal avant la fermeture des frontières.

Nigeria – commerce – hausse

Le président de la commission de la Chambre de commerce anglo-nigériane (Nigerian-British Chamber of Commerce, Nbcc), Prince Adeyemi Adefulu, a  projeté que les échanges bilatéraux entre le Nigeria et le Royaume uni vont atteindre les 20 milliards de livres au cours de six prochaines années. Le journal indépendant, Guardian, a cité mercredi le président de la  Nbcc qui a déclaré que le volume des échanges entre le deux pays a augmenté rapidement au cours des quatre dernières années. Le volume des échanges a doublé, passant de quatre milliards à huit milliards de livres au cours de la période, mais cela “est encore insuffisant’, a déclaré le président de la Nbcc, parlant des activités marquant le centenaire des relations d’échanges anglo-nigérians.

Côte d’Ivoire – FPI – congrès

Le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ex-Chef de l’Etat Laurent Gbagbo sera en congrès du 11 au 14 décembre 2014, rapporte APA, ce vendredi 29 août 2014, de source proche de cette formation politique. La décision a été prise, la veille, selon cette source, au terme d’une réunion du Secrétariat général qui a duré dix heures d’horloge. La tenue de ce congrès s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du groupe de médiation, publiées le 12 août 2014.L’ancien ministre de l’agriculture puis de la réconciliation sous Laurent Gbagbo, le Pr Sébastien Danon Djédjé a été coopté pour diriger la présidence du comité d’organisation de ce « congrès très attendu par les militants », ajoute la même source.

Côte d’Ivoire – Simone Gbagbo – justice – CPI

Après examen des observations relatives à la recevabilité de l’affaire à l’encontre de Simone Gbagbo, la Cour pénale internationale (CPI) dit attendre de la Côte d’Ivoire des « observations additionnelles » au plus tard le 10 octobre 2014 avant de prendre une décision, indique un communiqué de la Cour, relayé par APA. La Chambre préliminaire I de la CPI estime qu’ « avant de se prononcer sur l’exception d’irrecevabilité, et plus précisément dans le but de déterminer si l’affaire prétendument soumise à des procédures au niveau national soit suffisamment le reflet de l’affaire devant la Cour, il faut que la Côte d’Ivoire dépose des observations additionnelles, telles que sur les contours et l’état actuel de la procédure interne alléguée ».

Burkina Faso – télécoms – mobile

Le Burkina Faso procédera le 30 novembre prochain à un changement d’environ 120.000 numéros des abonnés du fixe. Tous les numéros de téléphone fixe, qui commencent par 50, commenceront désormais par 25, et ceux qui débutent par 40 seront désormais précédés de l’indicatif 24, a annoncé mercredi le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Mathurin Bako. Selon M. Bako, cité par Xinhua, cette opération obéit à une disposition juridique qui stipule que « l’attribution des premiers chiffres les moins élevés soit faite au service fixe, les plus élevés étant réservés au service publique ». Il a en outre laissé entendre que cette renumérotation va permettre à l’ARCEP de rendre disponibles environ 20 millions de numéros, que les opérateurs pourront utiliser en fonction de leurs besoins pour la téléphonie mobile. Avec trois opérateurs mobiles, le Burkina Faso compte environ 12 millions d’abonnés.