L’Afrique de l’ouest en bref à 13H 00 GMT, 30/04/2014 – Côte d’Ivoire, Mali, Cap -Vert, cacao, swollen shoot, Nord Mali, sécurité, banques

Côte d’Ivoire – armée – sécurité

L’armée ivoirienne, va se retirer de la sécurisation intérieure du pays après la levée partielle de l’embargo sur les armes, a annoncé, mercredi, le ministre de la défense, Paul Koffi Koffi.Réagissant à la levée « partielle » de l’embargo sur les armes imposé à la Côte d’Ivoire qui prend en compte « les armes de petit calibre », le ministre auprès du président de la République chargé de la défense, Paul Koffi Koffi a souligné que cette décision prise, mardi, par le Conseil de sécurité de l’ONU permettra à la « police et à la gendarmerie de faire face aux bandits ».
« Ca va permettre à la Côte d’Ivoire de faire un autre bond dans le domaine de la sécurité », a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse co-animée avec ses homologues des affaires étrangères, et de l’industrie et des mines.

Côte d’Ivoire – cacao – swollen shoot

Le ministre ivoirien de l’agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly a indiqué, mardi à Abidjan, lors de la clôture de la 3è session plénière de la Plateforme de partenariat public-privé (PPPP) de la filière café cacao que l’Etat de Côte d’Ivoire a besoin de plus de 100 milliards de FCFA pour lutter contre le Swollen Shoot (maladie) qui menace fortement la production cacaoyère du pays.« Les moyens de lutte contre le Swollen Shoot sont considérables. Déjà le Conseil du café cacao a un programme de 8 milliards pour identifier et contenir le phénomène. En ce qui concerne les moyens, ce sont plus de cent milliards de FCFA qu’il faudra mobiliser pour lutter contre le Swollen Shoot », a dit le ministre Coulibaly.

Mali – réconciliation

Les groupes armés du nord du Mali ont rejeté dans un communiqué relayé par l’AFP le plan du ministre malien de la Réconciliation visant à relancer le dialogue entre eux et le gouvernement.Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), la Coalition du peuple pour l’Azawad (CPA) et le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) ont accusé le ministre malien d’avoir
concocté de façon “unilatérale” un “plan de pourrissement de la situation”,qui risque de “coûter très cher” au Mali.

Cap-Vert – Banque – CPLP

La 7ème  Rencontre des gouverneurs des Banques centrales de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) qui aura lieu, vendredi prochain à Praia, débattra de plusieurs aspects du processus de convergence concernant la régulation et le contrôle de l’activité financière, rapporte la PANA.Une source de la Banque centrale du Cap-Vert, qui organise la rencontre dont le thème central est « Convergence de la Régulation et du contrôle de l’activité financière », indique qu’il s’agit d’une “ opportunité privilégiée”, dans le cadre des échanges entre les gouverneurs, pour “promouvoir et faciliter un plus grand rapprochement” économique et financière des pays qui composent la CPLP.