L’Afrique de l’ouest en bref à 13H00 GMT, 03/12/2013 – Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, Liberia, réforme, privatisation, coopération, environnement

Mali- réforme

De hauts gradés, des assistants techniques étrangers et des experts sont réunis depuis ce lundi 2 décembre 2013 à Bamako pour participer à la réflexion sur la refonte de l’armée malienne. Une refondation basée sur trois axes majeurs. « Comment construire l’armée avec nos besoins, qui tiennent compte des menaces réelles auxquelles nous devons faire face. Comment faire en sorte que la carrière des uns et des autres soit gérée de manière transparente. Et le troisième axe est de bâtir une armée tournée vers le futur » a expliqué à Soumeylou Boubèye Maïga, le ministre malien de la Défense, cité par le site internet de Rfi.

Liberia – environnement

NC Sanitors, principale entreprise en charge de nettoiement et de la collecte des ordures dans  la  capitale libérienne Monrovia, a présenté à la presse un ensemble d’ équipements composés entre autres de quatre camions, fourni par son partenaire marocain, Mecomar. Selon le site Frontage, il est aussi prévu un échange de personnel entre les deux partenaires et des formations seront aussi assurées aux acteurs libériens du secteur. NC sanitors compte sur ce partenariat pour assurer désormais la collecte des ordures deux fois par jour dans la capitale.

Côte d’Ivoire – privatisation

Les autorités ivoiriennes sollicitent le soutien des marchés financiers africains notamment la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) en perspective de la relance du processus de privatisation. « Le gouvernement envisage de reprendre le processus de privatisation de 15 entreprises ciblées et la BRVM peut jouer un rôle important dans la réussite de l’initiative » a indiqué Daniel Kablan Duncan ce mardi 3 décembre 2013 à  l’ouverture officielle de la 17e Assemble générale de l’African Stock Exchanges Association (ASEA) à Abidjan.

Sénégal- coopération

L’Espagne a annoncé une aide de 33 milliards FCFA pour le Sénégal, une manne financière uniquement dédiée aux secteurs de la gouvernance et de l’agriculture. « Prévu pour couvrir la période 2014-2017, cette aide sera destinée à des régions stratégiques bien définies à savoir : la région de Saint-Louis, la Casamance et la zone métropolitaine de Dakar » précise agenceecofin.