L’Afrique de l’ouest en bref à 13H00 GMT, 20/11/2013 – Togo, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Sénégal, taxe, presse, habitat, justice, santé

Togo – taxe

Le Bureau togolais du droit d’auteur (BUTODRA) envisage de taxer l’ensemble des établissements publics (hôtels, bars, restaurants discothèques) diffusant de la musique ou des vidéos, pour atteindre de meilleurs résultats dans la collecte des droits des artistes. Cette mesure est cependant dénoncée par l’Union togolaise de l’hôtellerie (UTH), qui l’assimile à un « un coup de poignard dans le dos », rapporte republicoftogo (officiel).

Côte d’Ivoire – presse

Le syndicat de la presse privée ivoirienne a demandé, le mardi 19 novembre 2013, l’ouverture d’une enquête sur l’assassinat d’un journaliste tué le week-end dernier d’une balle à son domicile par des hommes armés, non identifiés, selon le site Internet de RFI. Désiré Oué, la victime, était le rédacteur en chef de la revue catholique Tomorrow Magazine. M. Oué est un ancien de Radio Côte d’Ivoire.

Burkina Faso – santé

Le Burkina Faso compte autoriser l’utilisation d’une nouvelle forme de contraception injectable à usage très facile, pouvant être administrée par des agents communautaires ou les utilisatrices elles-mêmes, annoncent des médias locaux. Cette nouvelle contraception, présentée dernièrement à Addis-Abeba (Ethiopie), lors de la Conférence internationale sur la planification familiale (12-15 novembre 2013), pourrait être adoptée par d’autres pays africains dont le Sénégal, selon les mêmes sources.

Mali – justice

Un juge d’instruction malien demeure déterminé à entendre le général Amadou Sanogo, qui a fait faux bond à la justice qui comptait l’auditionner ce mardi 19 novembre 2013, sur l’affaire de la tentative de contrecoup d’Etat du 30 avril 2012, date à laquelle des militaires avaient été assassinés, d’autres portés disparus. Sanogo avait pris les rênes du pouvoir un mois auparavant. Il revendiquerait son statut d’ancien président pour ne pas répondre à la justice.

Sénégal – habitat

Le président sénégalais Macky Sall a annoncé avoir décidé de bloquer le prix des loyers pour trois mois, le temps qu’une commission mise sur pied puisse présenter les résultats de son travail. Le Premier ministre Aminata Touré a annoncé lors de sa déclaration de politique générale que son gouvernait comptait s’appuyer sur tous les instruments légaux en sa disposition pour diminuer le prix du loyer à Dakar, considérée dans ce domaine comme l’une des villes les plus chères d’Afrique.