L’Afrique de l’Ouest en bref à 13H00 GMT, 24/10/2013 – Sénégal, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Togo, Guinée, Mali, Nigeria, sommets, recensement, santé,administration, biométrie, enquête, Bakassi

Sénégal – sommets

La 17ème session des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) s’est ouverte à Dakar, ce jeudi 24 octobre 2013 à Dakar, 24 heures avant la tenue dans la capitale sénégalaise, d’une session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. La 17ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de l’UEMOA se penchera essentiellement sur la vitalité de l’économie de la zone CFA.

Togo –  recensement

Le Togo a officiellement entamé, ce jeudi 24 octobre 2013, un recensement national visant à identifier les utilisateurs des œuvres de l’esprit (livre, photo, musique, film, etc.), a-t-on appris de source officielle dans la capitale togolaise. Cette opération confiée au Bureau togolais du droit d’auteur vise à constituer un fonds destiné aux ayants-droit et qui sera alimenté à partir de taxes appliquées aux utilisateurs.

Guinée – administration

Des experts de l’Ecole nationale d’administration publique (ENAP) du Québec séjournent actuellement en Guinée, pour aider à l’élaboration des programmes de la future ENA en projet dans ce pays, rapportent les médias locaux. Cette visite entamée le 21 octobre 2013 par les experts québécois se poursuivra jusqu’au 8 novembre 2013, dans le cadre du lancement du processus d’élaboration des textes qui devront être adoptés pour la mise en place effective d’une ENA en Guinée.

Côte d’Ivoire –  biométrie

Le ministère ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique compte finaliser, au cours de la rentrée académique 2013-2014, l’identification biométrique des étudiants des universités publiques et privé. Ce processus avait été entamé depuis 2012. ‘’En clair, tous les étudiants, orientés et non orientés du privé, en formation initiale et en formation continue, des universités publiques et privées, des grandes écoles publiques et privées, devront se faire identifier de façon biométrique’’, a déclaré le directeur de l’orientation et des examens (Dorex), Doulaye Coulibaly, cité par la presse locale.

Mali – enquête

Amnesty International demande aux autorités maliennes l’ouverture d’une enquête impartiale suite à la disparition et à la mort de plusieurs militaires qui s’étaient rebellés au camp de Kati, le 30 septembre dernier, rapporte le site Internet de RFI. Un groupe constitué de militaires qui chercheraient à étouffer toute dissidence parmi les hommes qui ont soutenu le général Sanogo serait en cause dans ces disparitions.

Mauritanie – santé

Le ministère mauritanien du Développement rural a annoncé des mesures pour faire face éventuellement à une épidémie de la fièvre de la vallée du Rift dont le virus a été signalé dans les régions du Trarza et du Brakna, annonce l’agence Nouakchott Info, précisant qu’aucun cas humain n’a été encore décelé. La fièvre de la Vallée du Rift (FVR) est considérée comme une zoonose virale touchant principalement les animaux, mais pouvant aussi contaminer l’homme. La maladie est peu connue en Afrique occidentale.

Nigeria – Bakassi

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, a félicité, mercredi 23 octobre 2013, les gouvernements du Nigeria et du Cameroun pour leur engagement qui a permis de mener à son terme le processus de mise en œuvre de l’Accord de Greentree relatif à la péninsule de Bakassi, a-t-on appris de source onusienne. Signé le 12 juin 2006, l’Accord de Greentree régit le transfert de l’autorité du Nigeria au Cameroun sur la Péninsule de Bakassi, en application du jugement rendu par la Cour internationale de justice concernant le conflit frontalier entre les deux pays. Le transfert d’autorité opéré le 14 août 2008 était assorti d’une période spéciale transitoire de cinq ans, venue à expiration le 14 août 2013.