L’Afrique de l’ouest en bref à 13H00 GMT, 28/11/2013 – Afrique de l’ouest, Côte d’Ivoire, Niger, Cap-vert, Nigeria

Afrique de l’ouest – intégration

Patrice Kouamé, le secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, une institution régionale comprenant la Côte d’Ivoire, le Burkina, le Bénin, le Niger et le Togo a été reçu le mercredi 27 novembre 2013 par le président togolais Faure Gnassingbé. Les discussions entre les deux hommes portaient sur l’ordre du jour du prochain sommet de cette organisation, prévu le 17 décembre 2013 à Niamey, au Niger.

Côte d’Ivoire – ratification

La Côte d’Ivoire a annoncé avoir décidé de ratifier la Convention des Nations Unies sur les cours d’eau internationaux, une décision qui rend un peu plus imminente l’entrée en vigueur de cet instrument juridique international. Cela ferait de la Côte d’Ivoire le 32ème Etat partie à la Convention. Or, les statuts de la Convention ont fixé à 35 le nombre d’Etats parties requis pour son entrée en vigueur.

Cap-vert – foire

Une « forte » délégation cap-verdienne est attendue à la 22e Foire internationale de Dakar (Fidak), prévue du 28 décembre au 11 décembre 2013 et dont le Cap-Vert est l’invité d’honneur, a-t-on appris de médias sénégalais. La manifestation se déroulera sur le thème  « Problématique de l’énergie en Afrique de l’Ouest : enjeux et perspectives des énergies renouvelables ».

Nigeria – football

L’attaquant de Liverpool (première division anglaise) Victor Moses a été élu footballeur nigérian de l’année, un prix décerné par les Nigeria Sports Awards. Il devance au nombre des votes ses coéquipiers en sélection nationale John Obi Mikel et Sunday Mba. Né en Angleterre, Victor Moses, avait débuté sa jeune carrière internationale avec ce pays avant de choisir le Nigeria, sa terre d’origine.

Niger – télécommunications

L’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste du Niger a annoncé la résiliation de près du tiers des lignes de téléphones portables, correspondant à 1,7 million de numéros, pour non-identification des titulaires. Le Niger a annoncé avoir décidé de cette mesure pour des raisons de sécurité, rapportent plusieurs médias dont le site Internet de RFI.