L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 02/03/2017 : Gambie, Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire : Sahel, groupe armés, fusion, infrastructure, coopération, Adama Barrow, finances publiques, économie, Uemoa.

Gambie-Sénégal : vers une réalisation rapide du pont sur le fleuve Gambie

La Gambie va lever « toutes les contraintes » pour la réalisation du pont sur le fleuve Gambie, a révélé, le président sénégalais Macky Sall. « En vérité, les travaux ont démarré. Ils (les gambiens) lèveront toutes les contraintes pour que la réalisation soit faite dans les prochains mois », a dit le président Sall, cité par l’Aps, lors d’une conférence de presse, en compagnie de son homologue gambien, tenue ce jeudi 2 mars 2017 à Dakar. Le président gambien, Adama Barrow, a entamé une visite officielle de trois jours à Dakar. « Le pont ne doit pas susciter beaucoup de problèmes. C’est un moyen qui doit assurer la continuité du Sénégal. C’est un moyen de communication entre les deux pays, les deux peuples », a assuré Macky Sall.

Mali -Sahel : trois groupes djihadistes annoncent leur fusion

Les groupes « djihadistes » Ansar Dine dirigé par Iyad Ag Ghaly, Al-Mourabitoune de Mokhtar Belmokhtar et les Katibas du Macina (actif dans le centre du Mali) , ont annoncé leur fusion ce jeudi 2 mars 2017, selon des informations rapportées par l’Agence Nouakchott Information et l’AFP.  Ce nouveau mouvement est baptisé « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans », selon l’AFP.

Côte d’Ivoire : réduction du montant des marchés publics approuvés en 2016

Les opérations de passation de marchés publics en Côte d’Ivoire ont connu une réduction du montant des marchés approuvés qui est passé de 996,5 milliards FCFA en 2015 à 922,8 milliards FCFA, soit une baisse de 7,4%, indique le communiqué du conseil des ministres du 1er mars 2017. Selon la même source, Au titre des procédures dérogatoires, notamment les marchés de gré à gré, ils sont passés de 264,3 milliards en 2015 à 288,3 milliards en 2016. En ce qui concerne l’accès des PME aux marchés publics, le gouvernement ivoirien annonce que la part des marchés approuvés en leur faveur a connu une progression passant de 14,7% en juin à 16,6% à fin décembre 2016.

Uemoa : la Bceao, projette une croissance globale de 7% en 2017

Une progression de 7% du Produit intérieur brut (PIB) réel de l’Union monétaire économique de l’Afrique de l’ouest (Uemoa, regroupant huit pays) est projetée en 2017, a annoncé, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). « Pour l’ensemble de l’année 2016, la croissance économique de l’Union est estimée à 6,8%, après 6,6% en 2015. Les projections tablent sur une progression du PIB réel de l’Union de 7,0% en 2017 », a indiqué dans un communiqué la BCEAO à l’issue d’une réunion tenu le 1er mars 2017 à Dakar de son Comité de Politique monétaire.