L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 07/04/2017 : Sénégal, Gambie, Guinée Bissau, Côte d’Ivoire, Nigeria : manifestation, Y’en a marre, élections, budget.

Sénégal : forte mobilisation contre Macky Sall

Des milliers de personnes se sont  rassemblées ce vendredi 7 avril 2017 à Dakar à l’appel du mouvement citoyen “Y’en a marre”, pour dénoncer la gestion du président Macky Sall, qu’il accuse de « reniements », rapporte  l’AFP. Dès son accession au pouvoir le président avait axé son magistère sous le sceau de la bonne gouvernance.

Côte d’Ivoire : déficit budgétaire de 4,5% annoncé pour 2017

La Côte d’Ivoire et le Fonds Monétaire International (FMI) se sont accordés sur un déficit budgétaire de 4,5% au titre de l’exercice 2017. L’information a été donnée  le 06 avril par le Directeur de Cabinet du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Traoré Karim, alors qu’il intervenait dans un panel sur le potentiel du Marché financier dans le financement de l’économie ivoirienne, organisé dans le cadre des Conférences Risque pays : Côte d’Ivoire.

Gambie : victoire du camp présidentiel aux élections législatives

Le Parti démocrate unifié (UDP), principal parti d’opposition à l’ex-président déchu, Yahya Jammeh, a remporté la majorité absolue aux élections législatives gambienne du 6 avril 2017, avec 31 sièges sur les 53 à l’Assemblé, selon une annonce de la Commission électorale (IEC), relayée par l’Agence France presse.

Sénégal : l’Etat du Sénégal et l’UE vers une politique commune dans divers domaines

Le Sénégal et l’Union européenne (UE) vont définir une politique commune contre « les menaces telles que la radicalisation et l’extrémisme violent, les trafics illicites et l’insécurité maritime » lors du prochain Forum international sur la paix en Afrique, prévu fin 2017 à Dakar, annonce un communiqué du ministère des affaires étrangères affaires et des Sénégalais de l’extérieur. Selon le document, ce forum servira également une occasion de travailler ensemble contre « la dégradation de l’environnement et la prolifération des armes » et pour « l’établissement d’une sécurité durable en Afrique ».

Côte d’Ivoire : appel d’offre pour la cession d’un bon du trésor de 500 000 millions FCFA 

Le trésor ivoirien et l’Agence UMOA-Titre ont annoncé le lancement d’un appel d’offres pour la cession de bons de trésor d’un montant de 55. 000 millions FCFA, selon un communique du trésor et de la comptabilité de la Côte d’Ivoire. Selon le document, 25% des montants mis en adjudication sont offerts sous forme d’offre non compétitive aux Spécialistes en valeur du trésor (SVT) et les offres seront reçues à travers l’application SAGETIL UMOA, dès le 11 avril prochain, cité par la presse nationale.  

Nigeria : l’Etat fédéral lance un plan de redressement de l’économie

Le gouvernement nigérian a lancé officiellement ce vendredi 7 avril 2017, le Plan de redressement et de croissance économique (EGRP) visant à sortir le pays le pays de la récession, a révélé le président nigérian, Muhammadu Buhari. « L’EGRP réunit un seul document toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité alimentaire et booster les investissements dans les secteurs de l’énergies, du transport et des infrastructures. Il dresse une feuille de route ambitieuse à faire renouer l’économie à la croissance ; avec une projection de 7% à l’horizon 2010 », a-t-il soutenu, cité par l’Agence Ecofin.

Nigeria : 54 milliards de nairas pour le remboursement des arriérés des retraités 

Le gouvernement nigérian  a annoncé avoir débloquer 54 milliards de nairas afin de rembourser partiellement des arriérés de pensions dus à plusieurs retraités, révèle le directeur du service d’information au ministère des finances, Salisu Danbatta. « En accord avec le dire du président Muhammadu Buhari de payer aux retraités leurs dus, nous avons débloqués 54 milliards pour payer les arriérés accumulés entre 2013 et 2015 et pour finir le paiement entamé en 2016 », a-t-il indiqué, cité par l’Agence Ecofin. 

Guinée-Bissau : vers une régularisation des paiements d’arriérés de cotisations à l’OMVG 

Le gouvernement bissau-guinéen va procéder au paiement des arriérés de cotisations à l’Organisation pour la mise en valeur du Fleuve Gambie (OMVG), a révélé son Haut-commissaire, Lassana Fofana. « Le président Vaz (Jose Mario) s’est engagé à régulariser les arriérés de cotisations de la Guinée-Bissau à l’OMVG », a-t-il indiqué, cité par l’Agence de presse africaine.