L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 08/03/2017 : Côte d’Ivoire, Ghana, Sénégal : banque, régulation, sanctions, municipalité, violence, sensibilisation, terrorisme, Grand-Bassam.

Ghana : deux banques fermées pour non-conformité

La Banque centrale du Ghana  a procédé à la fermeture de deux institutions financières qui opéraient dans le pays pour non-conformité, a-t-on appris d’une source officielle. Cette mesure concerne « Agro Development Services Limited » (Adfsl) basée à Sunyani (district de Brong Ahafo) et « Hébron Financial Investment Limited » (Hifl), située à Tema (Grand Accra), selon un communiqué de la Banque centrale.

Côte d’Ivoire : 38 personnes arrêtées dans l’enquête sur les attaques terroristes de Grand-Bassam

Les enquêtes sur l’attaque terroriste de Grand-Bassam (une station balnéaire situé à 40 km environ d’Abidjan) ont conduit à l’arrestation de 38 personnes en Côte d’Ivoire et dans trois autres pays, a révélé le porte-parole du gouvernement ivoirien, Nabagné Koné. «  Les enquêtes ont conduit à l’arrestation de 38 personnes en tout dont 26 en Côte d’Ivoire, 6 au Burkina Faso, 4 au Mali et 2 récemment au Sénégal ». a indiqué M. Koné, cité par APA. L’attaque de la station balnéaire de Grand-Bassam  par des assaillants, le 13 mars 2016  avait fait un bilan de 18 morts.

Sénégal :, les maires francophones apportent leur soutien à Khalifa Sall

Les maires du Sénégal et de la Francophonie ont exprimé ce mercredi 8 mars 2017 leur solidarité avec Khalifa Sall, leur collègue de Dakar, inculpé notamment de détournement de fonds publics et placé hier soir sous mandat de dépôt , selon des informations rapportées par l’AFP.Khalifa Sall, maire de la capitale sénégalaise depuis 2009 et probable candidat à l’élection présidentielle de 2019 contre le chef de l’Etat Macky Sall, est accusé « d’escroquerie portant sur des deniers publics, de détournement de deniers publics, d’association de malfaiteurs, de blanchiment de capitaux ».

Sénégal : des acteurs municipaux ouest africains sensibilisés sur l’extrémisme violent

Un séminaire régional sur l’extrémisme violent, s’ouvre jeudi 09 mars 2017 à Dakar, à l’intention des acteurs municipaux, annonce un communiqué relayé par  l’APS. Selon la même source, cette rencontre vise à explorer les  « différentes méthodes pour renforcer la résilience à l’extrémisme violent », sous l’égide du Global Center on Cooperative Security et l’Institute for Strategic Dialogue (ISD), en partenariat avec la ville de Dakar.

Côte d’Ivoire : un mouvement d’humeur des étudiants, après un meurtre

Plusieurs centaines d’étudiants ont manifesté le 07 mars dans les rues de Bouaké, deuxième ville de la Cote d’Ivoire, située dans le centre du pays, après le meurtre d’un d’entre eux, rapporte l’AFP. « Notre camarade a été victime d’un braquage à 13h 00. Les braqueurs au nombre de deux, lui ont pris ses portables et l’ont poignardé » a expliqué l’un des leaders estudiantin, Yannick Kakou Forken, cité par la même source.